Et si on calmait un peu les effets d’annonce sur le véhicule autonome ?

Publié le par

Le véhicule autonome fait rêver beaucoup de conducteurs professionnels, soucieux de pouvoir optimiser leurs temps de déplacement en travaillant ou en se reposant. Les promesses sont en effet très alléchantes – avec des normes de sécurité ultra-élevées – et pourraient se résumer ainsi : « À chacun son TGV » .

Et si on calmait un peu les effets d’annonce sur le véhicule autonome ?

Dans la « vraie vie », ces objectifs (très ambitieux) déjà annoncés pour 2025 (comme ceux de vendre 20 à 25 % de véhicules électriques car les deux objectifs sont souvent concomitants) paraissent très irréalistes eu égard aux progrès technologiques restant à réaliser. En effet, même si ce flot médiatique d’annonces en tous genres nous interpelle tous au quotidien, il est dû à la pression politique des maires et des gouvernements pour quitter le plus vite possible l’ère des véhicules thermiques et au fait qu’il est nécessaire de se racheter une bonne conduite tant le dieselgate a fragilisé l’image des constructeurs auprès du grand public…

La fragilité des progrès visibles est malheureusement bien réelle car :

- L’autonomie des véhicules équipés de système d’assistance à la conduite est de niveau 1 ou 2 alors qu’une autonomie totale est de niveau 5. Les responsables de grandes marques le reconnaissent volontiers et tablent d’ailleurs plutôt sur 2030 pour y arriver…

- La fiabilité des 92 modèles (commercialisés par 19 marques) équipés tout simplement de système d’aide au stationnement montre aussi que beaucoup de véhicules n’arrivent pas à bien se garer tout seul ou sans monter sur les trottoirs en abîmant les jantes ou les boucliers !

- Même chose pour les stationnements télécommandés et les aides dédiées aux remorques et/ou caravanes… qui font passer les acheteurs pour des illuminés devant les autres conducteurs….

En conclusion, à force d’effets d’annonce sur le tout électrique et le tout autonome, nous risquons encore de décevoir le grand public et de perdre un peu plus de crédibilité. Donc bravo aux progrès et aux communications « sous contrôle ».

Berislav Kovacevic

bk@solutionsvo.fr

www.solutionsvo.fr

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos