Être tuteur, une mission bien définie

Publié le par

Être tuteur, une mission bien définie

Dans un contexte de GPEC, l’alternance est une des réponses à un besoin de recrutement immédiat. Ce type d’embauche est un investissement gagnant puisque le candidat est en immersion complète dans son environnement, pour preuve, près de 86% d’entre eux sont recrutés à l’issue de leur contrat. Un avantage bien compris par les entreprises qui accueillent de plus en plus de jeunes en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, notamment pour les métiers commerciaux. Salarié à part entière, il est intégré au sein d’une équipe et est guidé par son tuteur qui lui transmet son savoir-faire et son savoir-être. Les temps de formation lui permettent d’acquérir des outils et des connaissances sur les métiers de l’automobile, applicables directement sur le terrain.

Accueillir un alternant suppose de bien l’encadrer afin de lui assurer une montée en compétences. En fin de cursus, il deviendra un collaborateur qualifié, opérationnel et à l’image de son établissement. En plus de proposer une présélection des meilleurs candidats pour ses CQP, le GNFA accompagne les tuteurs à travers une formation pour faciliter le pilotage des nouveaux entrants et le transfert de connaissances. Un suivi tout au long du parcours du binôme entreprise/organisme de formation, garantit des vendeurs automobiles, conseillers commerciaux service, conseillers de vente confirmés pièces de rechange et accessoire et contrôleurs techniques de qualité.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos