Eui-sun Chung promu président de Hyundai Motor Group

Publié le par

Le nouveau président a annoncé son intention d’accélérer la transformation du groupe sud-coréen en mettant l’accent sur plusieurs domaines : la conduite autonome, l’électrification, les piles à combustible, la robotique et les voitures volantes.

© Hyundai Motor
© Hyundai Motor

Eui-sun Chung a été nommé le 13 octobre à la tête du groupe automobile sud-coréen. Il succède ainsi à son père Mong-Koo Chung, en poste depuis deux décennies. Sous sa gouvernance, Hyundai Motor Group est parvenu à se classer au rang de cinquième constructeur mondial. Aujourd’hui âgé de 82 ans, Mong-Koo Chung occupe la fonction de président d’honneur de l’entreprise.

De son côté, l’héritier de 49 ans était depuis septembre 2018 vice-président exécutif du groupe. Tous les membres du conseil d’administration ont approuvé à l’unanimité sa nomination. « Je me sens privilégié, et je ressens aussi un sentiment de grande responsabilité pour l’ouverture d’un nouveau chapitre de Hyundai Motor Group », a-t-il confié aux employés lors de son discours d’intronisation selon les informations relayées par Reuters. Il a également présenté la future direction du groupe orientée en faveur des clients, de l’humanité, de l’avenir et de la contribution sociale. « Tous nos objectifs et efforts doivent être centrés sur le client. La première étape vers le bonheur des clients est de leur permettre de se concentrer sur leur propre vie grâce à une qualité parfaite de nos produits et services », a-t-il complété.

En tant que nouveau président, Eui-sun Chung entend ajouter sa pierre à l’édifice familial où il incarne la troisième génération, tout en continuant et en s’appuyant sur l’héritage du président fondateur Juyung Chung et du président honoraire Mong-Koo Chung. Le nouveau dirigeant envisage ainsi de mettre l’accent sur plusieurs axes de développement comme la conduite autonome, l’électrification, les piles à combustible, la robotique et la mobilité aérienne urbaine. Eui-sun Chung s’est fixé comme objectif de gagner plus de 10 % du marché mondial des véhicules électriques à batterie d’ici à 2025 et de hisser le constructeur automobile en tant que véritable fournisseur de solutions de mobilité.

Mots clefs associés à cet article : Hyundai

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos