Euro 5 et 6 : le CNPA ouvre le téléchargement et la maintenance des calculateurs à l’ensemble des réparateurs

Publié le par

Euro 5 et 6 : le CNPA ouvre le téléchargement et la maintenance des calculateurs à l'ensemble des réparateurs

C’est une évolution qui était très attendue par l’ensemble des réparateurs automobiles. Le CNPA annonce, le 30 avril 2019, l’ouverture au téléchargement et la maintenance des calculateurs à l’ensemble des réparateurs pour les normes Euro 5 et 6.

« Le CNPA poursuivra sa participation active aux travaux sur l’évolution des réglementations, en particulier sur le véhicule connecté et l’accès aux données, pour un accès équitable pour l’ensemble des professionnels, qui est un enjeu crucial pour le développement des services de réparation automobile », déclare Xavier Horent, Délégué général du CNPA.

Un enjeu majeur pour la maintenance des véhicules

Pour rappel, le CNPA a mis en place depuis 2016 un groupe de travail composé de spécialistes, techniciens et ingénieurs experts d’entreprises artisanales, de centres-auto, de diésélistes et de concessionnaires, qui s’est réuni très régulièrement sous la coordination d’un expert en diagnostic. A l’issue de ces travaux, le CNPA rend effectif, pour l’ensemble des réparateurs, le téléchargement et la maintenance des calculateurs, qui est un enjeu majeur pour le développement de la réparation et des services automobiles. Des modules de formation dédiés seront prochainement à disposition des professionnels, et tout particulièrement des entreprises artisanales, pour répondre à leurs besoins en matière de maintenance des calculateurs.

Une possibilité législative théorique depuis dix ans

En effet la réglementation Euro 5 et 6, entrée en vigueur en 2009, prévoit dans son article 6 la possibilité pour tous les acteurs de procéder aux opérations de téléchargement. Mais depuis 10 ans, cette possibilité était restée seulement théorique, les professionnels de l’automobile ne parvenant pas à réaliser ces opérations s’ils ne disposaient pas de l’outil dédié du constructeur automobile.

Le CNPA rappelle à cette occasion qu’en "qualité de principale organisation professionnelle de l’automobile, comptant 82% d’entreprises artisanales parmi ses adhérents, il se devait d’apporter une solution concrète aux professionnels".

Des échanges très réguliers ont été organisés avec les équipes techniques des équipementiers fournisseurs des sondes Passthru et celles des constructeurs automobiles pour identifier les difficultés fonctionnelles ou processuelles de réalisations de ces opérations sur les calculateurs et les résoudre.

Des cursus de formation adaptées

Depuis un an, les organismes de formation initiale et continue de la branche ont rejoint ce groupe de travail pour préparer les formations qui permettront prochainement de diffuser cette expertise auprès des professionnels. La combinaison de l’expertise technique des techniciens et de l’expertise pédagogique des formateurs et enseignants, a permis d’élaborer une série de modules de formation de tout premier rang tout particulièrement adaptés dans leur conception aux entreprises artisanales et qui permettront de répondre aux besoins de l’ensemble des acteurs de la filière aval en matière de maintenance des calculateurs.

Une formation à blanc a eu lieu fin mars dernier qui a permis de recueillir les observations des professionnels sélectionnés pour le test. Ces formations par module seront prochainement proposées par le GNFA aux professionnels.

Le groupe de travail technique du CNPA poursuivra ses réunions et une veille sur le fonctionnement des technologies, celles-ci étant amenées à encore évoluer - en particulier pour tenir compte des débits de données de plus en plus importants auxquelles toutes les entreprises artisanales, équipées et formées, doivent pouvoir accéder.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos