Fabrication de batteries : Mercedes-Benz met la gomme aux côtés de Grob-Werke

Publié le par

Mercedes-Benz intensifie sa coopération avec Grob-Werke dans la production locale de batteries et le développement de son savoir-faire dans le domaine des technologies de fabrication de futures générations. Celles-ci seront déployées dans les véhicules Mercedes-EQ dès 2025.

© Mercedes-Benz
© Mercedes-Benz

Dans le cadre de l’offensive de Mercedes-EQ et de sa mutation vers l’électrique – de « Electric First » à « Electric Only » –, le constructeur automobile allemand prévoit de constituer un réseau mondial de neuf usines, réparties sur trois continents, dédié à la production de la future génération de batteries. Pour soutenir cette ambition, Mercedes-Benz intensifie sa coopération avec son partenaire de longue date, Grob-Werke Gmbh & Co. Kg, un leader allemand du marché des systèmes de production et d’automatisation de batteries. Si les systèmes de production de cette entreprise sont déjà utilisés dans les usines de batteries de Mercedes-Benz depuis plusieurs années, les deux partenaires collaboreront dorénavant sur le développement et la construction d’installations de production spécialisées dans l’esprit du « Design for Manufacturing ». « Grâce à notre partenariat avec Grob-Werke, nous voulons tirer parti d’un potentiel supplémentaire dans le domaine de la technologie de fabrication en termes d’efficacité, de numérisation et de durabilité, et ainsi étendre davantage notre capacité de production de batteries », explique Jörg Burzer, responsable de la gestion de la production et de la chaîne d’approvisionnement de la marque.

Le partenariat se concentrera sur la technologie des systèmes de batterie de futures générations de Mercedes-Benz qui seront utilisés dans les véhicules Mercedes-EQ à partir de 2025. Les batteries des Mercedes-EQ seront donc prochainement fournies par neuf usines réparties sur sept sites et trois continents. Si les sites de Kamen (Allemagne), Hedelfingen (Allemagne), Bangkok (Thaïlande), Pékin (Chine) et Jawor (Pologne) sont déjà opérationnels dans ce domaine, Brühl (Allemagne) et Tuscaloosa (États-Unis) préparent le démarrage de la production prévu en 2022. En outre, une usine de batteries va également voir le jour à l’usine de Sindelfingen près de Stuttgart, en Allemagne. Le constructeur sera prêt à passer au tout électrique avant 2030.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos