Faurecia renforce sa présence en Chine aux côtés de BAIC

Publié le par

Basée à Pékin, la coentreprise emploie 450 personnes et possède 4 usines sur le territoire (Pékin, Chongqing, Huanghua et Xiangtan). Faurecia ambitionne de doubler son chiffre d’affaires d’ici 2025 pour atteindre les 5 milliards d’euros.

© Faurecia
© Faurecia

Faurecia, groupe français d’ingénierie et de production d’équipements automobiles, vient d’annoncer l’acquisition de la participation de 50 % de Beijing BAI DAS Automotive System Co., à DAS Corporation. Cette opération permet la création d’une coentreprise détenue à part égale (50-50) entre Faurecia et BAIC, l’un des plus grands constructeurs automobiles chinois, doté des partenariats avec Hyundai et Daimler. La coentreprise est le principal fournisseur de sièges pour BAIC Hyundai et offre d’importantes opportunités de développement avec les marques et partenaires de BAIC. « Cette co-entreprise est une étape importante pour Faurecia Seating, renforçant sa présence en Chine, en particulier avec BAIC et Hyundai-Kia, explique Chuan Ma, vice-président de Faurecia Seating en Chine. Cette nouvelle co-entreprise a déjà obtenu des contrats stratégiques et bénéficiera des dernières technologies de Faurecia en matière d’armatures et de mécanismes de sièges. Faurecia Seating en Chine devrait doubler ses ventes d’ici 2025 ».

Faurecia a désormais réalisé des coentreprises avec six grands constructeurs automobiles chinois qui représentent ensemble environ 40 % du plus grand marché automobile mondial. La position stratégique de Faurecia en Chine, avec 58 sites industriels et 5 centres de recherche et développement, permettra au groupe de doubler son chiffre d’affaires d’ici 2025 pour atteindre les 5 milliards d’euros.

Par ailleurs, depuis la fusion de PSA et FCA le 16 janvier 2021, Stellantis est le principal actionnaire de Faurecia à hauteur de 39 %.

Mots clefs associés à cet article : Stellantis

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos