Fiat Panda : hybride et très accessible ?

Publié le par

Avec un prix en dessous de 7 500 euros, la Fiat Panda Hybrid se targue d’être l’hybride la plus accessible du marché. Un tarif avantageux qui dissimule toutefois quelques raccourcis et restrictions…

© Fiat
© Fiat

Âgée de 40 ans, la Fiat Panda s’est offert une nouvelle motorisation hybride pour son anniversaire. En début d’année, le constructeur italien Fiat annonçait en effet une déclinaison de son modèle citadin dotée de la micro-hybridation de type BSG, avec alterno-démarreur. Ce système, à l’appellation quelque peu trompeuse, agit en récupérant l’énergie lors des phases de freinage et de décélération. La stockant dans une batterie au lithium, il la délivre ensuite au redémarrage du moteur afin d’assister le bloc thermique. D’abord expérimentée sur la mouture City Cross du Panda, cette technologie « mild-hybrid » fait désormais son apparition sur la gamme classique à des prix toujours plus compétitifs… mais sous certaines conditions.

Dès 7 490 euros (avec participations financières)

Alors que le marché automobile a essuyé les revers de la crise sanitaire, l’heure est aux promotions pour stimuler le porte-monnaie des acheteurs. Sur ce point, le groupe FCA semble avoir visé juste en proposant une voiture dont le premier prix s’affiche à 7 490 euros. Un tarif qui impose toutefois à la clientèle d’être éligible à la prime à la conversion de 3 000 euros, réservée aux foyers dont le revenu fiscal de référence par part est inférieur à 18 000 euros. De plus, cette avantageuse grille tarifaire bénéficie encore de l’EcoBonus Fiat de 1 500 euros, d’une garantie de 10 ans ou 100 000 kilomètres offerte et d’un crédit à 0 % avec une première mensualité reportée à 2021. Des offres valables jusqu’au 31 juillet et qui s’ajoutent à remise universelle de 1 000 euros. Sans ces aides, la barre des 10 000 euros serait largement dépassée. Le tarif de base grimperait même à 12 990 euros, ce qui serait déjà beaucoup moins attractif.

D’autant que, bien que désormais équipée en série de la climatisation, d’une radio avec port USB et de vitres avant électriques, la nouvelle Panda hybride ne développe pas de performances exceptionnelles. Avec 70 chevaux au compteur et un roulage pas vraiment électrique - qui lui permettent toutefois d’être moins gourmand que ses prédécesseurs thermiques -, ce moteur affiche des atouts limités. Il se pourrait même qu’ils soient phagocytés par ceux de l’ancien quatre-cylindres, toujours en stock à partir de 4 990 euros grâce à diverses remises, constituant ainsi une meilleure affaire au sein de la gamme Panda.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos