Fiat compte investir 5 milliards d’euros en Italie

Publié le par

Face à l’inquiétude des syndicats quant à l’avenir des sites italiens, la direction de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a annoncé hier, jeudi 29 novembre, un plan investissement de plus de 5 milliards d’euros entre 2019 et 2021.

Fiat compte investir 5 milliards d'euros en Italie

À l’occasion d’une réunion avec les syndicats signataires de la convention collective du travail, la direction de Fiat Chrysler Automobiles a présenté son plan industriel pour les usines italiennes. Entre 2019 et 2021,13 nouveaux modèles devraient être fabriqués, ainsi que le développement de nouveaux propulseurs intégrant des technologies hybrides et électriques. C’est là que se trouve l’élément clé des années à venir : le groupe envisage plusieurs investissements à l’égard des motorisations 100 % électriques et hybrides. Pour ce faire, une plateforme entièrement dédiée aux véhicules électriques à batterie (BEV) sera installée sur le site de Mirafiori (Turin), dont la première utilisation est dédiée à la nouvelle Fiat 500 BEV. Sur la base de cette même plateforme flexible et de la technologie PHEV, le site de Pomigliano va se préparer à la production d’un SUV compact Alfa Romeo. Une Fiat Panda MHV (véhicule avec hybridation légère) sera également produite sur ce site. En outre, la direction a annoncé la mise en place d’un nouveau module à Termoli pour la production de versions hybrides turbo ou atmosphérique du moteur essence FireFly de 1,0 et 1,3 litre.

Dans les prochains mois, Fiat Chrysler Automobiles prévoit de lancer des programmes de formation à l’attention de ses collaborateurs axés sur les technologies hybrides et électriques. Le coût de l’ensemble des investissements dépassera les 5 milliards d’euros.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos