Financement : l’auto et la moto largement en tête des crédits à la consommation en 2019

Publié le par

58,1 % des crédits à la consommation servent à l’achat d’un véhicule ou d’une moto.

© Peugeot.
© Peugeot.

Selon l’Association française des sociétés financières (ASF), qui publie l’Observatoire des crédits aux ménages (OCM) pour l’année 2019 après à une enquête effectuée par TNS Sofres en novembre 2019, l’automobile et la moto demeurent largement en tête : ils représentent 58,1 % des financements de la consommation par des crédits. Ils sont suivis par les biens d’équipement de la maison et les travaux d’amélioration dans le logement. À près de 90 %, les crédits à la consommation financent des projets de consommation durable et soutiennent l’économie réelle.

Le taux de détention des crédits en recul en 2019

Après le rebond constaté en 2017 et sa stabilisation en 2018, le taux de détention des crédits a légèrement reculé en 2019 à 47,4 % contre 47,8 % en 2018. La part des ménages détenant des crédits à la consommation s’établit à 26,5 % contre 26,8 % en 2018. Cependant, selon le rapport, la détention de crédits obtenus auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit reste élevée.

« Si le taux de détention des crédits par les ménages recule légèrement en 2019, il faut noter que le crédit à la consommation continue sa progression avec une hausse de 2,4 % sur les neuf premiers mois de l’année 2019 par rapport à la même période en 2018, note Françoise Palle-Guillabert, délégué général de l’ASF. De plus, les crédits à la consommation viennent de plus en plus financer les projets des ménages en faveur de la transition énergétique. Il s’agit de véhicules plus propres (voitures électriques ou hybrides), d’équipements de la maison moins énergivores ou des travaux de rénovation énergétique des logements. Pour favoriser ce mouvement, les adhérents de l’ASF proposent des crédits à des conditions attractives ».

Il convient de souligner que les intentions de souscription de crédits à la consommation dans les prochains mois ont tendance à diminuer légèrement, à 3,8 % des ménages.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos