Five Auction Marseille inaugure son nouveau centre

Publié le par

Five Auction Marseille inaugure son nouveau centre

Ancien commissaire-priseur de Delta Enchères, à Vitrolles, Hervé Tabutin a pris son indépendance et rejoint le réseau Five Auction. La SARL Tabutin Méditerranée Enchères existe depuis la réforme de 2002. Point d’orgue de ce ralliement : la construction d’un hôtel des ventes moderne dans la même ville « de l’autre côté de l’autoroute », précise Valérie Bouet, la directrice du site. C’est donc au cœur de la zone industrielle des Estoublans que le nouveau centre a effectué sa première vente aux enchères de véhicules d’occasion le 30 août dernier. Résultat probant : 450 participants dont 40 % de professionnels sont venus voir défiler 190 modèles provenant de sociétés de crédits, des concessions régionales et des leasers, avec un taux de transformation de 75 % ! « Notre implantation précédente dans la ville et les 26 ans de métier de Maître Tabutin font que nous ne démarrions pas complètement de zéro ! », relativise Valérie Bouet qui table sur l’adjudication de plus de 3 000 véhicules par an. Dans ce dessein, la directrice espère accroître le nombre de visiteurs comme le nombre de fournisseurs. « À terme, nous souhaitons présenter 250 VO par session et accueillir près de 600 personnes », déclare-t-elle.

Deux lundi par mois

Les ventes de VP, VUL et motos sont aussi bien ouvertes aux particuliers qu’aux professionnels (la prochaine a lieu le 27 septembre). Elles se déroulent tous les quinze jours, le lundi à 11 heures pour les utilitaires et à 13 h pour les véhicules particuliers. Une fois par mois, les camions sont à l’honneur (prochaine session le 15 octobre). Les modèles présentés affichent en moyenne 80 000 km pour trois ans d’âge (mais l’offre est diversifiée) et sont vendus en moyenne également 6 000 euros. Les frais d’adjudication (à ajouter au prix d’achat) sont de 10 % HT pour les ventes volontaires et de 14,3 % pour les ventes judiciaires (selon la loi en vigueur).

Pénurie de véhicules

« Malgré la crise, nous avons fait notre résultat l’an dernier. Il y a des hauts et des bas. En ce moment, le marché des enchères est marqué par la pénurie de véhicules liée à la prime à la casse, mais les clients sont là », analyse V. Bouet. En 2009, les six centres de vente de véhicules aux enchères qui composent le réseau Five Auction (Marseille, Béthune, Parisud, Rouen, Tours et Valenciennes) ont adjugé durant 187 ventes 20 989 voitures d’occasion pour un chiffre d’affaires de près de 96,7 millions d’euros.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos