Five Star lance Repair Zen

Publié le par

Five Star lance son service Repair Zen, spécialisé dans la carrosserie rapide et destiné aux flottes comme aux particuliers. Un service qui pourra prendre la forme de centres dédiés, à l’image d’un premier site inauguré à Wambrechies (Nord).

© Five Star
© Five Star

L’année 2020 n’est pas la meilleure pour lancer de nouveaux concepts. Pourtant, ce contexte n’a pas empêché Five Star de poursuivre le déploiement de son service Repair Zen. Lancé officiellement en juin 2019, dans le cadre du congrès annuel du réseau, Repair Zen a séduit 207 adhérents de l’enseigne sur les 514 qu’elle compte actuellement. Un démarrage positif, freiné par la crise sanitaire. Si les 300 signataires ne seront pas atteints cette année, ils devraient l’être en 2021. L’embellie vécue entre les deux confinements ne suffira pas à remettre à flot une année aussi particulière. « L’année avait bien démarré mais le premier confinement à fait chuter la réparation de 54 %. Malgré une forte activité en mai, juin et juillet, l’activité se retrouve en recul de 13 % sur les neuf premiers mois », explique Alain Bessin, président du GIE Five Star. Le deuxième confinement n’arrangera pas cette situation, avec une chute de 30 à 35 % des déclarations de sinistres chez les assureurs selon les données récoltées par l’enseigne. « L’activité est très disparate selon les régions et même d’une ville à l’autre. À Strasbourg, le travail manque, alors qu’à Mulhouse, ce n’est pas le cas », constate Alain Bessin, sans s’expliquer pour autant les raisons de ces écarts. En revanche, la clientèle professionnelle serait moins touchée selon le dirigeant. « Les courtiers et les flottes se maintiennent à peu près car tous les collaborateurs ne sont pas en télétravail et les gens qui roulent beaucoup continuent leurs déplacements ». Un maintien d’activité bienvenu pour les carrosseries et dans la perspective du lancement de Repair Zen.

Professionnels et grand public

Le concept Repair Zen repose sur la réparation de petits chocs. Les travaux concernés peuvent être effectués aussi bien dans le cadre de l’assurance que hors assurance. L’essentiel est de mener à bien le travail sur une journée, ce qui correspond à la fameuse notion de carrosserie rapide. Un véritable serpent de mer dans le monde de la réparation collision. Pourtant, cette activité, souvent liée au « hors assurance », devient de plus en plus concrète. Au-delà du potentiel incontesté représenté par les millions de petits chocs non réparés chaque année, le fort développement des formules locatives sur le marché du véhicule neuf ouvre de nouvelles perspectives. Ainsi, la carrosserie rapide concerne aussi bien les flottes que les particuliers. « Ce potentiel ne doit pas échapper aux carrossiers traditionnels et notamment aux adhérents Five Star », remarque Alain Bessin.

Faciliter le suivi du gestionnaire de parc

L’offre Repair Zen doit permettre une meilleure gestion des sinistres aux apporteurs d’affaires et aux gestionnaires de flottes. L’application mobile Zoom & Go liée à ce service permet au conducteur de faire les photos des dégâts et de prendre rendez-vous chez le carrossier Five Star. Le gestionnaire peut, de son côté, avoir une vision globale de son parc roulant et un suivi précis des coûts. L’orientation vers un partenaire s’en trouve également facilitée. « Le suivi du coût des sinistres est plus facile, grâce à la facturation centralisée, au reporting et aux statistiques mensuelles communiquées aux gestionnaires », précise Alain Bessin. Au-delà de ces clients professionnels, l’application Zoom & Go s’adresse aussi aux particuliers. « Les automobilistes devront effectuer des remises en état en fin de contrats et cette application leur permettra d’obtenir un devis, de prendre rendez-vous et de réserver un véhicule de prêt », poursuit-il. Ce potentiel important auprès des particuliers a fait naître l’idée de centres Repair Zen dédiés chez certains carrossiers Five Star. Le premier d’entre eux a vu le jour à Wambrechies (Nord), en banlieue de Lille.

Quinze centres Repair Zen en 2021

Guillaume Jupin, directeur de la carrosserie Five Star FJ Motors, a saisi l’occasion lors du déménagement de son entreprise dans de nouveaux locaux. Le site originel, devenu trop petit pour ses quinze collaborateurs, est passé aux couleurs Repair Zen. Un investissement global de 25 000 à 30 000 euros, sans compter la cabine de peinture. « Trois personnes travaillent sur le site, qui s’étend sur 800 m2 couverts et autant en surface de parking », décrit-il. Selon les prévisions du dirigeant, le site devrait accueillir huit véhicules par jour pour trouver son équilibre. Le chef d’entreprise a donc prévu une flotte d’autant de voitures de prêt sur son centre Repair Zen. Malgré une offre unifiée au niveau national, chaque carrossier reste libre de fixer son taux horaire. Aucun forfait n’est disponible et chaque réparation fait l’objet d’un devis précis. Cependant, le taux horaire pratiqué sur le centre de Wambrechies reste inférieur de 25 % à celui de la carrosserie classique de Guillaume Jupin. « Nous n’avons pas les mêmes frais de structures dans nos deux établissements », souligne-t-il ainsi. L’activité réelle de ce centre devrait débuter le 1er décembre, tandis que trois autres centres seraient en cours de finalisation chez d’autres adhérents Five Star. En 2021, l’enseigne souhaite avoir quinze établissements totalement dédiés à Repair Zen. Un développement qui devrait être aidé par une campagne de communication nationale sur les écrans de télévision dès le mois de janvier prochain. Une première pour le réseau Five Star.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos