Florence Gete élue à la présidence du CEGAA

Publié le par

Déjà présidente du Groupement des Agents Automobiles Peugeot, Florence Gete a été élue à la tête du Conseil Européen des Groupements des Agents Automobiles (CEGAA), lors de sa dernière réunion qui s’est tenue à Madrid, le 22 juillet 2021.

Florence Gete, nouvelle présidente du CEGAA. (DR / Groupe Gete)
Florence Gete, nouvelle présidente du CEGAA. (DR / Groupe Gete)

Lors de sa dernière réunion, à Madrid, en Espagne, un changement d’équipe est intervenu à la direction du Conseil Européen des Groupements des Agents Automobiles (CEGAA). Dans un contexte marqué par les mutations technologiques, énergétiques et l’évolution du modèle de distribution des constructeurs, l’élection de la française Florence Gete insuffle une nouvelle dynamique à l’organisation. « Les fondations du CEGAA sont aujourd’hui posées. Nous sommes désormais légitimes. Il faut agir, se faire connaître et avancer », déclare-t-elle.

Dossier Stellantis, concentration chez les constructeurs, évolution des coûts d’entretien, nouveau règlement européen sur la vente et l’après-vente, nouveaux contrats pour les réparateurs, réglementation RGPD (incluant la gestion des fichiers clients), accès aux données…le moins que l’on puisse dire est que l’agenda sera chargé ! Il l’est déjà, soit dit en passant.

Depuis ses statuts entérinés en 2015, le CEGAA fédère les groupements des Agents de toutes les marques des pays européens où il existe une représentation. A ce jour, les trois pays adhérents sont la France, l’Espagne, et l’Italie, soit 8700 agents de marques. L’objectif consiste à consolider les rapprochements déjà engagés entre les groupements de marque européens, et d’élargir l’instance vers d’autres pays comme l’Allemagne, et des réseaux tels que Fiat, Opel ou Volkswagen. « L’ambition est également de se faire connaître au sein de l’écosystème automobile. L’enjeu est de peser dans les négociations », lance Florence Gete.

L’échelle européenne est aujourd’hui cruciale, mais chaque pays conserve des spécificités. « La tendance s’accélère. Nous avons besoin d’une instance comme le CEGAA pour négocier en tenant compte des problématiques propres à chaque pays », souligne ainsi Florence Gete, avant de prôner une méthode de travail « participative » : « Nous devons échanger pour trouver des consensus, en concertation avec des réseaux qui se révèlent hétéroclites. Il faut aussi être une force de proposition, et conserver le dialogue pour trouver un équilibre avec les constructeurs, en gardant à l’esprit que nous restons des chefs d’entreprises indépendants ».

Le CEGAA a trouvé sa place au sein du Conseil Européen du Commerce et de la Réparation Automobiles (CECRA) en tant que membre actif et sous l’égide de Florence Gete, son nouveau bureau se décline comme suit :
-  Cesar Sanz, vice-président et directeur de Fagenauto (Groupement des groupements Autos Espagne)
-  Denis Baeza, vice-président et président du GNAC (Groupement National des Agents Citroën et DS France)
-  Daniel Salin, trésorier et président du GAR (Groupement des Agents Renault France)
-  Félix Blanco, secrétaire et président de l’ANSOC (Association Agents Citroën Espagne)
-  Francisco Coll, secrétaire adjoint et président de la FNAR (Fédération des Agents Renault et Dacia Espagne).

Rappelons encore que Florence Gete dirige le groupe Gete, créé par ses parents en 1973. Elle a pris la tête du groupe en 2004 et supervise les activités de trois sites : Peugeot Guilherand Granges, Peugeot Valence et une carrosserie battant pavillon Axial à Valence.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos