Ford ouvre le grand chapitre de l’électrification

Publié le par

À l’occasion de sa tournée européenne à Londres, Ford a présenté aux journalistes sa Mustang Mach-e (dans sa version de pré-série), premier SUV 100 % électrique inspiré de l’iconique sportive Ford Mustang. Le modèle, attendu sur le Vieux Continent cet automne, fait partie des quatorze modèles électrifiés lancés cette année. L’offensive est assumée : en 2022, une vente sur deux sera électrifiée.

© Ford.
© Ford.

Si les rumeurs laissaient croire que le géant américain était sur le départ en Europe, il n’en est rien. Grâce au nouveau plan de communication « Bring on tomorrow », commun à l’ensemble des marchés européens, et aux lancements de quatorze modèles électrifiés d’ici à décembre (rejoints par quatre autres l’année prochaine), Ford se repositionne en Europe où il est présent depuis 1911. Un challenge important en cette période de transition écologique, qui vise à répondre aux besoins et usages de chaque client. Pour y parvenir, la marque à l’ovale bleu a investi 11 milliards de dollars à l’échelle mondiale dans le déploiement de cette nouvelle stratégie et s’est engagée à électrifier chaque nouveau modèle en hybridation légère, hybride, hybride rechargeable ou 100 % électrique. Contrairement à d’autres constructeurs, Ford a décidé de ne pas objectiver ses concessionnaires sur leurs ventes de véhicules électrifiés. Toutefois, l’Américain insiste pour que ces derniers s’équipent de bornes de recharge sur leurs sites, tant pour les clients que pour les véhicules de démonstration.

Afin de promouvoir sa nouvelle gamme auprès du plus grand nombre, mais aussi de vulgariser les différentes technologies d’électrification, Ford a entrepris une tournée européenne baptisée « Go Electric ». Celle-ci a débuté fin 2019 aux Pays-Bas, se poursuit du 13 au 21 février à Londres, puis se succéderont les marchés espagnol, italien, allemand, français et norvégien (ordre non chronologique) au cours des prochains mois. Un rendez-vous important avec le public puisque le constructeur a décidé de bouder les salons de Genève (5 au 15 mars 2020) et Paris (1er au 11 octobre 2020). Si Ford embrasse 2020 par l’outre-Manche, ce n’est pas sans raison : premier marché européen, la Grande-Bretagne est déjà conquise par le travail de l’ovale bleu.

© crédits vidéo : Ford France.

Un engagement électrique

L’un des piliers de ce repositionnement est le lancement de la Mustang Mach-e, premier SUV 100 % électrique, dévoilée à l’occasion du salon de Los Angeles fin 2019. Contrairement à la Mustang classique fabriquée aux États-Unis, la version électrique sera produite au Mexique, puis livrée en Europe en novembre prochain, en commençant par l’Angleterre. Imaginée à partir de la sportive la plus vendue au monde, la version électrique reprend son caractère sauvage et sportif, ses triples feux arrière, ainsi que le logo du cheval au galop au centre de la calandre. Outre la révolution électrique, le véhicule s’équipe d’un bouton de déverrouillage avant, associé à un code digital sur la monture de la porte et une petite poignée horizontale.

Si d’ordinaire, la fabrication d’une voiture nécessite entre quatre et cinq années, depuis ses premiers croquis jusqu’à la sortie de l’usine, la Mustang Mach-e n’en exige que deux. Une révolution dans l’industrie Ford. Grâce à son nouveau modèle, le constructeur ne cache pas son intention de rivaliser avec son homologue américain Tesla. Le SUV 100 % électrique sera disponible avec deux tailles de batterie au choix (au centre du véhicule), dont la plus puissante offre une autonomie maximale de 600 kilomètres. Prix de départ hors bonus écologique : 48 990 euros pour la petite batterie et 69 500 euros pour la déclinaison à transmission intégrale à autonomie étendue. Bien entendu, le SUV ne s’adresse pas à tous les portefeuilles. Pour autant, le modèle est très largement en deçà de ses concurrents que sont la Mercedes-Benz EQC proposé dès 79 250 euros ou encore la Jaguar I-Pace à 79 990 euros.

Depuis l’ouverture des réservations en ligne le 28 novembre dernier, impossible de savoir combien d’exemplaires ont été convoités. En revanche, le nombre de commandes ayant atteint la limite fixée en version First Edition, il n’est plus possible d’en commander une seule dans toute l’Europe. D’ailleurs, 50 % des acheteurs ont privilégié cette finition. Une version GT plus performante est attendue en 2021. Dans l’agenda, cette date marquera également le lancement d’un véhicule utilitaire – marché dominé par Ford – suivi deux ans plus tard d’un nouveau SUV 100 % électrique, fabriqué sur la plateforme MEB du groupe Volkswagen.

Lancements à retenir en 2020

  • Janvier : Puma MHev.
  • Avril : Kuga MHev et PHev.
  • Juin : Fiesta et Focus MHev.
  • Juin/juillet : Explorer PHev.
  • Quatrième trimestre : Mustang Mach-e 100 % électrique et Kuga Hybrid.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos