Ford va commercialiser la Mustang Mach-E en vente directe

Publié le par

Pour son SUV électrique Mustang Mach-E, Ford a imaginé un nouveau modèle de vente en Europe, qui repose sur le principe du 100 % en ligne. Le réseau assurera uniquement la livraison des véhicules, moyennant une commission.

La Mustang Mach-E va permettre à Ford de tester la vente en ligne. © DR / Ford
La Mustang Mach-E va permettre à Ford de tester la vente en ligne. © DR / Ford

Comme d’autres constructeurs, Ford innove dans le domaine de la distribution et le lancement de la Mustang Mach-E représentait une belle opportunité de test, dans la mesure où les volumes sont réduits. Ford va vendre en ligne son SUV 100 % électrique qui inaugure un prolongement de nouvelle nature à l’iconique Mustang.

Les concessionnaires de la marque n’assureront que la livraison du véhicule et recevront une commission pour cette prestation. « Il y a eu des discussions saines avec la direction de la marque et si cette décision va naturellement en froisser quelques-uns, il n’y a pas de tension majeure sur le sujet. Nous avons tous à apprendre de ce type de tests », commente un distributeur Ford. Les prises de commandes seront ouvertes en février prochain et les premières livraisons sont attendues vers le mois de mai. Bien accueilli lors de sa présentation, le modèle promet d’être un succès et la demande risque d’être supérieure à l’allocation obtenue par la France, de l’ordre de 1 000 Mustang Mach-E pour 2021.

Disponible à partir de 49 000 euros, la Mustang Mach-E suit aussi la tendance de la simplification des gammes : quatre configurations, six couleurs et deux niveaux de finition. « C’est une expérience intéressante et la vente en ligne ne signifie pas un recul du réseau. Une voiture ne se télécharge pas et une fois mise à la route, elle s’entretient », souligne Fabrice Devanlay, directeur de la communication de Ford France. Et d’ajouter : « C’est un véhicule important pour la marque sous l’angle de l’image et de notre cible d’émissions de CO2 en Europe, mais il ne faut pas non plus perdre de vue qu’il s’agit de volumes très réduits. Rien à avoir, les Fiesta, Puma, et Focus ».

Rappelons encore que Ford est membre fondateur et actionnaire du consortium Ionity, qui installe des bornes de recharge haute puissance le long des autoroutes et partout en Europe.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos