Francis Bartholomé, CNPA : « Le gouvernement doit surseoir à toute nouvelle taxe ou malus pour l’automobile »

Publié le par

« Tous unis contre la pandémie ». Découvrez le message de Francis Bartholomé, président national du CNPA, aux entreprises des services de l’automobile.

© vidéo YouTube CNPA
© vidéo YouTube CNPA

Dans un message vidéo diffusé sur YouTube le 3 novembre, Francis Bartholomé s’adresse à la filière aval de l’automobile à l’occasion de ce second confinement entré en vigueur en France le 29 octobre dernier.

« L’impensable s’est donc produit une seconde fois »

Demandant aux professionnels de respecter scrupuleusement les textes de la loi publiés par les pouvoirs publics lors de cette nouvelle crise sanitaire, Francis Bartholomé rappelle notamment que les showrooms des distributeurs sont fermés. Des améliorations existent par rapport au premier confinement de mars 2020, avec notamment la possibilité du click and collect pour livrer les véhicules, de commercialiser des pièces de rechange ou encore d’assurer la réparation des véhicules.

Par ailleurs, il demande au gouvernement de revenir sur le PLF 2021 qui « introduit une image extrêmement mauvaise de l’automobile ». Il lui demande également de « surseoir à toutes nouvelles taxes » et l’enjoint à ne pas « ajouter de nouvelles difficultés pour la filière aux difficultés actuelles ».

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos