Fusion Renault et FCA : le groupe Renault ajourne sa décision

Publié le par

Aucune décision n’a été prise lors du conseil d’administration qui s’est réuni hier, mardi 4 juin. Une nouvelle réunion est programmée ce jour pour étudier l’offre de fusion avec Fiat-Chrysler.

Fusion Renault et FCA : le groupe Renault ajourne sa décision

Dans un communiqué envoyé le 4 juin au soir, le conseil d’administration du groupe Renault précise qu’il « a décidé de continuer d’étudier avec intérêt l’opportunité d’un tel rapprochement et de prolonger les échanges sur ce sujet. Il se réunira à nouveau le mercredi 5 juin en fin de journée ».

Décision reportée au 5 juin

Rappelons que FCA a envoyé une proposition de fusion à 50/50, le 27 mai dernier, au constructeur français. L’enjeu dans cette fusion, si l’on se réfère à cette première proposition, c’est évidemment la répartition du capital favorable à Fiat-Chrysler et à la famille Agnelli ainsi que la gouvernance.

Dans la foulée, le conseil d’administration a publié un second communiqué relatif aux conclusions de l’audit conjoint RNBV, holding de l’Alliance aux Pays-Bas dirigée par Carlos Ghosn. Un communiqué qui affirme que « les conclusions de la mission d’audit conjoint ont également confirmé les questionnements que suscitent un certain nombre de dépenses engagées par RNBV pour un montant total de l’ordre de 11 millions d’euros. Ce montant couvre différents types de dépenses, à savoir les surcoûts de déplacements de Carlos Ghosn par avion, certaines dépenses engagées par Carlos Ghosn et des dons ayant bénéficié à des organismes à but non lucratif ».

Un signal envoyé à Nissan

Même si la publication de ces deux communiqués est un mélange des genres assez incongru, on peut imaginer que Renault donne ici des gages de bonne foi envers Nissan en « demandant aux représentants de Renault de se rapprocher de leurs homologues de Nissan en vue de la mise en œuvre des actions judiciaires à l’encontre de Carlos Ghosn ». La voie semble désormais ouverte à la prise de contrôle du groupe Renault par FCA dans cette fusion dite à 50/50.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos