Gilets jaunes : le CNPA appelle à l’apaisement

Publié le par

Suite à la tragédie humaine de ce week-end et aux trop nombreux actes de violence, le le CNPA appelle à l’apaisement.

Gilets jaunes : le CNPA appelle à l'apaisement

Tandis que le mouvement des « gilets jaunes » se durcit sur le terrain, le syndicat de Suresnes, à l’instar de nombreuses organisations, s’est largement exprimé pour relayer l’inquiétude et l’exaspération des automobilistes, mais aussi de nombreuses entreprises face à la flambée du coût des carburants pour partie imputable à l’augmentation des taxes.

« Pourtant, soucieux de ne pas se voir accusé de récupération et d’éviter de cautionner d’éventuels désordres », déclare le CNPA, le syndicat a décidé de ne pas lancer d’appel à la mobilisation aux côtés du mouvement des « gilets jaunes ».

« Il apparaît que les blocages ne sont pas sans conséquence notamment pour le monde économique et en particulier pour les artisans, les TPE et les PME, explique le syndicat des services de l’automobile dans un communiqué. Or, les entreprises ne sauraient être doublement pénalisées par une situation dont elles ne sont en rien responsables ».

Les résultats d’une enquête menée par la CPME sur les effets de la hausse du prix des carburants sont clairs : 87 % des entreprises sont impactées, ce qui entraîne en particulier une réduction des marges (66 %) et une dégradation de la trésorerie (58 %).

Le CNPA rappelant la nécessite de « développer une mobilité plus accessible avec les nouvelles primes à la conversion dont il faut désormais assurer les modalités de déploiement avec des conditions préférentielles d’accès au crédit ; une mobilité plus sûre mais aussi plus propre avec un parc automobile mieux sécurisé, une éducation routière basée sur la qualité des formations, ainsi qu’un contrôle technique incitatif à une maintenance écologique des véhicules ».

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos