Gilets jaunes : le gouvernement annonce le doublement de la prime à la conversion

Publié le par

Face à la grogne et aux risques de blocage des routes par le mouvement dit des « gilets jaunes », le gouvernement a annoncé ce matin le doublement de la prime à la conversion pour la porter à 4 000 euros pour les ménages les plus modestes non imposables.

Gilets jaunes : le gouvernement annonce le doublement de la prime à la conversion

Cette annonce de « super prime » a été faite ce matin, mercredi 14 novembre, par le Premier ministre Édouard Philippe lors d’une interview sur RTL. Autres annonces non détaillées : l’élargissement des indemnités kilométriques pour les gros rouleurs qui ont des petites cylindrées, la défiscalisation des aides régionales au transport et une aide au covoiturage.

Pour mémoire, le montant de la prime dépend du véhicule acheté et de la situation fiscale du foyer. À savoir l’achat d’un véhicule électrique d’occasion ou d’un véhicule thermique (essence, diesel ou GPL) Crit’air 1 ou 2, neuf ou d’occasion, dont le taux de CO2 est inférieur ou égal à 130 g/km. La prime est de 1 000 euros pour un foyer imposable et 2 000 euros pour un foyer non imposable à condition de mettre au rebut son ancien véhicule.

Le CNPA approuve mais propose d’aller plus loin

Dans un communiqué, le CNPA se félicite d’avoir été entendu mais rappelle « que 61% des Français ne perçoivent pas de solution alternative à l’automobile pour leur mobilité. Par ailleurs, l’achat d’un véhicule neuf concerne environ un ménage français sur vingt-huit, alors que l’achat d’un véhicule d’occasion concerne un ménage sur cinq en 2017 ». Et d’ajouter : « L’enjeu d’un parc plus écologique et accessible concerne donc tout particulièrement les véhicules d’occasion, dont le renouvellement pourra entraîner des effets plus massifs pour la protection de l’environnement et de la santé ». Le syndicat de Suresnes proposant au gouvernement « d’aller plus loin en étudiant un dispositif visant à sécuriser l’état du parc et des transactions entre particuliers (66 % du marché) opérées sur le marché de l’occasion, et d’initier très rapidement des conditions préférentielles en termes d’accès au crédit ».

Primes réellement versées en temps et en heure

Enfin, le CNPA sera particulièrement vigilant sur le fait que les entreprises de l’automobile, partenaires de l’État dans l’exécution des politiques publiques pour ce qui concerne les versements des bonus et des primes à la conversion, soient réellement soutenues dans les avances parfois considérables de trésorerie effectuées pour le compte de l’État.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos