Gilles Le Borgne (Renault) : « Après 2025, tous les véhicules thermiques seront hybridisés »

Publié le par

En marge de la présentation du concept Mégane eVision, Gilles Le Borgne, directeur de l’ingénierie de Renault, nous a présenté les atouts de la nouvelle plateforme CMF-EV, ainsi que certains projets du groupe. Morceaux choisis.

© DR / Renault
© DR / Renault

Auto Infos : Quelles ont été vos premières actions depuis votre arrivée au sein du groupe Renault en provenance de PSA ?
Gilles Le Borgne :
J’ai tout d’abord établi un rapport d’étonnement sur les produits, puis je me suis rapidement penché sur l’optimisation des budgets. J’ai beaucoup travaillé sur le plan d’économies qui sera déployé jusqu’en 2022. En sollicitant prioritairement les deux leviers clés que sont la productivité de l’ingénierie et l’optimisation de la sous-traitance. Dans le même temps, nous avons fait des choix sur les futures voitures des marques du groupe, accélérant certains programmes et en gelant d’autres. Le groupe dispose d’une formidable base de travail avec les différentes plateformes CMF et il nous revient d’en tirer le meilleur parti. Nous allons rationaliser la gamme de Renault en concentrant nos efforts sur les segments les plus performants économiquement.

Auto Infos : À propos des plateformes, vous dites avoir trouvé une véritable pépite avec CMF-EV : qu’est-ce qui la rend si attractive d’un point de vue industriel ?
Gilles Le Borgne :
Je me souviens avoir dit à mon prédécesseur, dans une autre vie, que je lui souhaitais bien du courage pour mener à bien son projet. Il l’a fait et c’est remarquable, en termes de simplicité et d’efficacité. L’efficacité se vérifie au niveau de l’optimisation des masses, où nous devrions faire mieux que la concurrence, dont Volkswagen. La plateforme est modulaire et permet de proposer deux versions, une courte et une longue, avec un empattement variant entre 2,69 et 2,77 m. Et les batteries auront trois capacités possibles : 40 kWh (ndlr : arrivée sur le marché ultérieurement), 60 kWh, et 87 kWh. Dans le cas de la Mégane eVision, on a recours à la version courte couplée aux batteries de 60 kWh et grâce à un brillant travail sur l’aérodynamisme, on parvient à une autonomie de 450 kilomètres, dont 300 kilomètres sur autoroute. Grâce à un gain de deux points de rendement à haute vitesse. Par ailleurs, il nous faut aussi parler de l’efficacité d’architecture qui trouve sa traduction immédiate dans l’habitabilité. L’objectif est d’offrir à nos modèles l’habitabilité du segment supérieur. Enfin, l’efficacité est mise au service de la créativité, car elle ouvre de nouvelles perspectives aux designers, y compris avec des VE et leurs contraintes spécifiques.

« Les débats concernant l’hybride rechargeable sont parfois navrants »

Auto Infos : La réglementation dicte l’électrification des modèles, mais le client final reste à convaincre. Comment appréhendez-vous ce hiatus ?
Gilles Le Borgne :
Le mouvement est clairement lancé, mais il sera progressif. Chez Renault, nous sommes dans le bon tempo, avec les remarquables solutions E-Tech, 200V ou 400V, pour des applications compactes, légères et peu chères, et avec CMF-EV dont nous avons parlé. Les véhicules 100 % électriques (ndlr : BEV et PHEV) devraient représenter 15 % des ventes en 2025, puis 30 % en 2030. Sachant que chaque technologie a son usage. Les débats concernant l’hybride rechargeable sont parfois navrants. Bien entendu qu’un PHEV qui n’est jamais rechargé n’est pas efficace, mais c’est un raisonnement par l’absurde ! En revanche, pour une clientèle de commuters qui deviennent des rouleurs le week-end, l’intérêt est manifeste.

Auto Infos : Allez-vous arrêter le diesel ?
Gilles Le Borgne :
La nouvelle Mégane, qui sera présentée fin 2021, inaugurera nos nouvelles solutions électrifiées. Nous garderons des offres diesel au catalogue, mais nous n’en développons plus de nouvelles. Et après 2025, si on se fie aux réglementations, tous les véhicules thermiques seront hybridisés, à différents degrés. On se dirige vers la fin du diesel.

JPEG - 4.5 Mo
La plateforme CMF-EV, nouvelle carte maîtresse de Renault avec les solutions E-Tech.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos