Glastint se lance dans la protection de carrosserie

Publié le par

Glastint lance une nouvelle activité avec la pose de films de protection de carrosserie. Un marché qui doit compléter la pose de vitres teintées, le remplacement de vitrage et la pose de films pour le bâtiment.

© Glastint
© Glastint

Glastint diversifie ses activités, avec le lancement de la pose de films de protection de carrosserie. Déjà spécialisée dans la pose de films teintés pour le vitrage automobile, l’enseigne souhaite ajouter la protection de carrosserie à ses services. Cette activité a été intégrée en 2020 au sein de l’enseigne, grâce à l’acquisition des compétences spécifiques à ce travail. Jusqu’à présent, les franchisés Glastint proposaient souvent ce service sous la forme de pose de kits de protection limités à certaines zones de la carrosserie. Ces services se limitaient donc aux poignées de portes, aux pare-chocs ou aux seuils de coffres, par exemple. L’activité déployée par Glastint concerne aujourd’hui la totalité du véhicule. Les films utilisés ne sont pas tout à fait les mêmes et les méthodes de pose diffèrent. En effet, la protection s’étend même aux projecteurs et feux du véhicule. Les films ne doivent donc pas modifier le faisceau lumineux, afin de ne pas dégrader le niveau de sécurité de la voiture et rester dans la légalité. Glastint évalue cette nouvelle activité à un chiffre d’affaires de 3 à 5 millions d’euros pour l’ensemble des 70 centres du réseau.

Plusieurs types de clients

Ces films protègent la carrosserie des frottements, des petits chocs, des projections de gravillons et en partie du vandalisme. Les automobilistes susceptibles d’être intéressés par ce service ont donc des profils divers. Les propriétaires de voitures haut de gamme figurent au premier rang de ces clients potentiels, puisque le coût d’une protection intégrale varie entre 2 900 et 5 900 euros selon l’enseigne. Les détenteurs de véhicules en location longue durée ou LOA peuvent aussi être intéressés par ce service, afin de minimiser les frais de remise en état en fin de contrat. Un centre pilote implanté à Montrouge (Hauts-de-Seine) et dirigé par Christophe Martin, spécialiste de cette activité, a ouvert ses portes en 2020. Il accueille une machine à découpe numérique pour ajuster le film à chaque véhicule. Les franchisés peuvent commander leur film aux dimensions du modèle qu’ils doivent protéger et le recevoir prêt à l’emploi. Selon l’enseigne, le centre de Montrouge traiterait actuellement une vingtaine de véhicules par mois, dont 80 % en protection intégrale. Le dirigeant de l’établissement a notamment conclu des partenariats avec plusieurs concessions, dont Alpine, McLaren et Porsche.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos