Goodyear rachète Cooper

Publié le par

Goodyear va prendre le contrôle de Cooper dans le cadre d’une transaction de l’ordre de 2,5 milliards de dollars. Le manufacturier américain s’ouvre de nouvelles perspectives de marché grâce à deux portefeuilles de marques complémentaires.

DR / Cooper
DR / Cooper

Le groupe Goodyear va racheter Cooper, un accord définitif ayant été trouvé sur une transaction d’environ 2,5 milliards de dollars (environ 2 milliards d’euros). Les dirigeants de Goodyear, le président Richard J. Kramer en tête, se réjouissent de pouvoir s’appuyer sur des portefeuilles de produits complémentaires, avec des points forts sur les segments profitables des SUV et des pick-up. Le nouvel ensemble représentera un chiffre d’affaires de près de 15 milliards d’euros, sur une base 2019 pro forma.

Cooper commercialise 4 marques

Cooper est le 5ème fabricant de pneumatiques aux Etats-Unis en termes de chiffre d’affaires et réunit quelque 10 000 salariés répartis dans 15 pays. Fondé en 1914, le groupe s’articule autour d’un réseau industriel de 10 usines (détenues en propre ou en JV) et de 4 marques principales (Cooper, Mastercraft, Roadmaster, Mickey Thompson).
« Cette opération de croissance externe va nous permettre de renforcer nos positions industrielles et commerciales, tout en créant de la valeur pour nos actionnaires », souligne Richard J. Kramer. « C’est une réelle opportunité pour Cooper de rejoindre un groupe plus fort, plus puissant, qui va nous permettre d’être plus compétitif dans le panorama de l’industrie pneumatique mondiale », déclare de son côté Brad Hughes, président de Cooper.

Goodyear double ainsi ses ventes en Chine

Parmi les avantages directs de ce rachat, Goodyear renforce sa position de leader du marché américain, avec de nouvelles perspectives sur toute l’Amérique du Nord. Le groupe double aussi son activité en Chine en s’ouvrant plusieurs nouveaux comptes de constructeurs locaux. Sur le marché du remplacement, Goodyear étoffe sa distribution, avec 2 500 points de vente.
Financièrement, à court terme, deux ans, les synergies sont attendues à hauteur de 165 millions de dollars. Cela concerne l’organisation globale du nouvel ensemble, mais aussi l’outil industriel et la distribution. Grâce à un effet d’échelle amplifié, Goodyear compte aussi se renforcer sur le marché des flottes et des services de mobilité.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos