Grâce au drive, Norauto souhaite favoriser les réparations minimes à domicile

Publié le par

La réception de la marchandise au drive est réalisée sans aucun contact avec les collaborateurs. La liste des ateliers de secours est disponible sur le site internet de l’enseigne.

Grâce au drive, Norauto souhaite favoriser les réparations minimes à domicile

Alors que la quasi-totalité des établissements automobiles sont fermés depuis l’instauration officielle du confinement (17 mars 2020), certains particuliers continuent d’utiliser quotidiennement leur véhicule pour se rendre sur leur lieu de travail. Certains problèmes peuvent alors survenir et nécessiter une simple réparation à domicile. Pour venir en aide à ses clients tout en protégeant ses collaborateurs, Norauto a mis au point un système de retrait sans contact sur 80 centres appelés « ateliers de secours ». 5 jours sur 7, les particuliers ont accès à une sélection de produits d’outillage et de dépannage de première nécessité (batterie, plaquettes de freins, essuie-glaces ou encore l’huile de vidange) dont la liste est disponible en ligne. Après avoir réglé leurs achats en carte bleue directement sur internet, ils disposent d’un créneau de deux heures pour récupérer leurs commandes.

Une fois sur place, « un process simple en 7 étapes assure le respect des mesures de distance imposées par le gouvernement », précise l’expert en entretien et équipement automobile. Après avoir montré le bon de commande, l’article est déposé au pied du véhicule par le salarié. L’acheteur doit alors attendre le départ de ce dernier pour récupérer le colis. « En cas d’articles volumineux ou de charge lourde, je prends mes dispositions » met en garde l’entreprise.

Outre la mise en place du drive, les équipes de Norauto étudient également la mise en place d’autres projets solidaires comme des dons à destination du personnel soignant ou encore un service de réparation mobile sur les parkings des hôpitaux ou sur le lieu de travail de ses clients.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos