Hausse de 10,1 % pour Volkswagen Group France en 2019

Publié le par

Volkswagen Group France a immatriculé 280 284 véhicules en France en 2019, soit une hausse de 10,1 % par rapport à 2018. Le groupe améliore légèrement sa part de marché pour atteindre 12,7 %.

Hausse de 10,1 % pour Volkswagen Group France en 2019

Volkswagen Group France a immatriculé 280 284 véhicules en France l’année dernière, soit une hausse de 10,1 %. Un bilan qui permet au groupe d’atteindre une part de marché de 12,7 %, en légère augmentation de 0,9 %. Ces résultats globaux se décomposent de manière différente selon les marques.

Chez Volkswagen, la hausse des immatriculations a atteint 6,3 % en 2019, pour un total de 149 105 véhicules particuliers écoulés. La part de marché de la marque se situe donc à 6,7 %, soit une légère progression de 0,3 %. La meilleure vente de la firme reste la Polo, avec 38 945 immatriculations, soit une hausse de 5,4 %. Derrière cette petite berline, les SUV ont trouvé leur public, à l’image du nouveau T-Cross, du T-Roc (+ 32,1 %), du Tiguan (+ 1,2 %) et du Tiguan Allspace (+ 6,8 %).

L’année 2019 a aussi été positive pour Audi, avec 57 533 voitures écoulées, soit une hausse de 11,5 % pour une part de marché de 2,6 %. La firme met en avant ses Q3, A1 Sportback et A6 dans cette amélioration des résultats et précise que le modèle électrique e-tron a atteint ses objectifs avec 453 immatriculations.

La marque Skoda a immatriculé 36 498 véhicules l’année dernière an France, soit une hausse de 16,15 %. Sa part de marché se situe ainsi à 1,65 %. La Fabia reste le modèle le plus vendu, avec 9 882 unités, devant l’Octavia et ses 7 506 immatriculations. Les Scala et Kamiq ont complété une gamme dont les SUV Kodiaq et Karoq ont confirmé leur succès, avec des hausses respectives de 32 % et 22,4 %. La Superb récemment restylée se maintient avec 2 642 exemplaires alors que la Citigo progesse avec 1 762 immatriculations, soit une amélioration de 25,6 %.

De son côté, Seat dépasse Skoda et bat un record avec 37 148 voitures mises à la route, soit une croissance de 20 %. La part de marché de la marque atteint donc 1,7 %, grâce à un taux global de conquête de 65 %. Une réussite due en partie aux SUV et notamment à l’Arona, qui reste la meilleure vente de Seat, avec 12 571 ventes (+ 31 %). Autre point positif pour la marque, sa réussite sur les marchés des particuliers et des professionnels. En effet, la firme progresse de 8,4 % auprès des clients particuliers, avec 18 166 unités. Elle réalise un bond en avant de 63,1 % auprès des flottes, avec un volume de 6 226 immatriculations.

La marque Volkswagen Véhicules Utilitaires est la seule qui présente un résultat négatif, avec une baisse de 3,8 %, pour un total de 20 257 véhicules écoulés. Le groupe explique ce recul par le changement de fiscalité et la pénalisation des pick-up. Ainsi, sans compter la chute de l’Amarok, la marque aurait enregistré une hausse de 4,4 %, notamment grâce à une belle progression du Crafter (+ 36,3 %).

Enfin, la marque Lamborghini double ses volumes, avec 156 voitures vendues en France en 2019.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos