Hausse en trompe-l’œil du marché automobile français en septembre 2019

Publié le par

Plombé en septembre 2018 en raison de l’entrée en vigueur de la nouvelle norme d’homologation WLTP, le marché a fait un bond de 16,6 % en septembre 2019. Sur les neuf premiers mois de l’année, il accuse une baisse de 1,28 %.

Hausse en trompe-l'œil du marché automobile français en septembre 2019

D’après les données brutes fournies par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) et AAA Data, le marché automobile des voitures particulières en France a progressé de 16,6 % en septembre 2019 par rapport à la même période en 2018. Si l’on se borne à cette hausse faciale, on pourrait en déduire que le marché automobile français est en pleine forme. Ce qui est totalement faux évidemment ! Cette hausse en trompe-l’œil tient tout simplement dans la base de comparaison des volumes réalisés pendant la période de référence, à savoir le mois de septembre 2018.

Un effet volume WLTP en 2018

En effet, l’an passé à la même époque, les constructeurs avaient enregistré seulement 148 752 immatriculations de voitures particulières neuves, soit une baisse de 12,8 %. Il faut se souvenir que les firmes automobiles avaient massivement stocké en août les véhicules qui ne passeraient pas l’homologation WLTP au 1er septembre 2018. Cela s’était traduit par une forte chute des immatriculations le mois suivant.

Un marché à peine stable en données corrigées

Si l’on reprend la hausse en données brutes de 16,6 % en septembre 2019, il est nécessaire également de tenir compte du jour ouvré supplémentaire (21 jours) par rapport à septembre 2018. Au final, on peut estimer que le marché automobile VP est stable en septembre 2019, voire légèrement négatif.

Notons que le marché des véhicules utilitaires légers, non concerné par l’homologation WLTP à cette époque, a progressé de 3,68 % pour un total de 35 930 unités immatriculées.

Repli de 1,28 % sur neuf mois

Sur les neuf premiers mois de l’année 2019, avec 1 641 372 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves accuse une baisse de 1,28 % en données brutes (188 jours de janvier à septembre 2019 et 188 jours de janvier à septembre 2018).

Marques françaises : + 13,96 %

Des hausses plus ou moins importantes pendant cette période sont à souligner. Les plus fortes progressions concernent bien évidemment les constructeurs les plus concernés par cette mécanique de stockage WLTP en 2018.

Les marques françaises ont globalement progressé de 13,96 % pour une part de marché de 59,55 %. Les marques importées ont fait un bond 20,73 % pour une pénétration de 40,45%.

Le groupe PSA a vu ses ventes bondir de 8,43 %. L’ensemble des marques ont progressé en septembre : Citroën (+ 18,79 %), Peugeot (+ 3,16 %), DS (+ 30,93 %) et Opel (+ 1,31 %). Le groupe Renault a retrouvé le sourire avec une progression de ses ventes de 21,82 %. Si les ventes de la marque au losange ont fait un bond de 29,81 %, celles de la marque Dacia ont en revanche marqué le pas (- 2,34 %).

Groupes étrangers : + 20,73 %

Volkswagen Group, premier importateur en France, affiche une très forte évolution (+ 49,26 %). Dans le détail, Volkswagen a fait un bond de 46,92 %, Audi a retrouvé le sourire avec des immatriculations en hausse de 27,13 %. Enfin, les ventes des marques Skoda et Seat ont respectivement progressé de 55,6 % et de 71,46 %.
Les évolutions des autres marques dépendent, comme on l’a dit auparavant, du niveau de stockage WLTP réalisé l’an passé. Certaines marques ont enregistré des bonds significatifs, à l’image de MINI (+ 14,95 %), de Toyota (+ 12,44 %), de Lexus (+ 25,59 %), de Ford (+ 16,04 %), de Fiat (+ 8,28 %), de Jeep (+ 36,86 %), d’Alfa Romeo (+ 26,04 %), de Nissan (+ 87,79 %), de Kia (+ 10,83 %), de Hyundai (+ 16,78 %), de Volvo (+ 25,88 %), de Land Rover (+ 84,39 %). Les marques Smart (- 60,14 %), Suzuki (- 19,91 %), Jaguar (- 14,73 %), Mitsubishi (- 11,56 %), BMW (- 5,55 %) et Mercedes (- 2,89 %) ont en revanche marqué le pas au mois de septembre.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos