Hausse des exportations européennes de VP dans le monde

Publié le par

Les derniers chiffres de l’Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA) montrent sur le premier semestre une hausse des exportations européennes des véhicules particuliers dans le monde.

Hausse des exportations européennes de VP dans le monde

Sur les six premiers mois de l’année, l’Europe a vendu près de 3 millions de véhicules particuliers (VP) à l’export, un volume en progression de 2 % par rapport à la même période en 2016. Les États-Unis reste le marché le plus important aussi bien en termes de volume, malgré une baisse de 0,8 %, qu’en termes de revenus. Le pays a importé pour plus de 18 millions d’euros de véhicules particuliers sur le premier semestre.

La Chine s’impose comme le deuxième marché le plus important avec plus de 270 000 VP achetés à l’Europe, un volume en hausse de 12,8 %, et qui représente plus de 10 millions d’euros. La Suisse vient fermer le top 3, en valeur, avec 3,9 millions d’euros, tandis qu’en valeur, le Nigeria s’impose comme le troisième plus gros marché pour les exportations européennes avec plus de 226 000 véhicules particuliers importés par le pays africain. Si, globalement, ces chiffres montrent un dynamisme des exportations européennes de VP, l’ACEA a aussi pu constater que les importations avaient également augmenté, et dans une mesure plus importantes.

Les importations européennes en forte hausse

Ainsi, durant la première moitié de l’année, l’Europe a importé plus de 1,5 million de véhicules particuliers, un volume en progression de 14,5 %. En valeur, ces véhicules représentent plus de 20 millions d’euros, soit une hausse de 12,4 %. En valeur comme en volume, la Turquie s’impose comme le marché ayant vendu au Vieux Continent le plus de véhicules particuliers, 409 625 exemplaires contre à peine plus de 300 000 à la même période en 2016, soit un bond de plus de 36 %. En valeur, cela correspond à près de 5 millions d’euros, soit près du double par rapport au premier semestre.

Le Japon s’impose comme le deuxième pays ayant vendu le plus de VP à l’Europe, 271 000, un volume pourtant en recul de 3 % mais qui représente 3,8 millions d’euros (- 14,2 %). À noter l’importante montée en puissance de la Corée du Sud, dont les exportations vers l’Europe se sont accrues de 16,5 % au premier semestre 2017 pour atteindre un volume de 236 123 unités et une valeur de 2,817 millions d’euros.

Une balance commerciale bénéficiaire

Au regard de ces chiffres, la balance commerciale de l’Europe est positive en volume, avec 1 589 427 véhicules particuliers importés contre 2 918 490 véhicules particuliers exportés au premier semestre 2017. En valeur, tandis que les véhicules exportés par le Vieux Continent représentent sur les six premiers mois de l’année 63 millions d’euros, ceux importés pèsent pour près de 21 millions d’euros, soit une balance de 42,749 millions d’euros. À la même période de l’année précédente, cette balance avait atteint 43,764 millions d’euros.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos