Honda CR-V hybride : au cœur de la mutation

Publié le par

Avec son SUV hybride, le constructeur japonais renoue avec cette technologie. Devancé à juste titre par Toyota, Honda surfe sur ce marché depuis 2003 avec la mise en circulation de la Civic. La nouvelle déclinaison du CR-V arrivera en France dès février 2019.

Honda CR-V hybride : au cœur de la mutation

Le Honda CR-V est présent sur le marché depuis 20 ans. Entre le lancement de la première génération en 1995 et la quatrième en 2017, 9,7 millions d’unités ont été vendues à travers le monde. En février 2019, le constructeur nippon compte impulser une nouvelle dynamique à sa gamme en proposant une version hybride de son CR-V. « Cette technologie est un enjeu pour Honda au moment où le marché français est demandeur et où la législation nous pousse à la développer, explique Pierre Guignot, directeur de la division automobile de Honda France. D’autant que le segment du C-SUV hybride sur lequel est positionné notre produit croît de 22 % en 2018, contre 13 % pour les motorisations thermiques. C’est un secteur extrêmement dynamique en termes d’ambitions commerciales ». Sur ce point, Honda s’est fixé en année pleine la livraison de 3 000 unités dans l’Hexagone, dont 2 750 en version hybride et 250 en motorisation essence, soit 90 % de ventes hybrides. En atteignant cet objectif, la marque représenterait 10 % de part de marché sur le marché des hybrides.

L’électrique, l’hybride et le thermique

Sur le plan esthétique, le nouveau modèle est quasiment identique à la version thermique. La modification majeure se situe au niveau de l’empattement arrière, où 30 mm ont été ajoutés offrant un gain de place dans l’habitacle, notamment pour les jambes des passagers arrière. Et si le CR-V essence 1,5 litre est livré en version 5 ou 7 places, la déclinaison hybride n’est disponible qu’en 5 places. Les importantes transformations se situent sous le capot. Le système hybride du CR-V utilise la technologie i-MMD (Multi-Mode intelligente) qui combine un moteur électrique - couplé à la boîte de vitesse du moteur thermique - un générateur, un moteur essence et une batterie au lithium-ion. Fini le diesel donc. Le véhicule est disponible au choix en deux roues motrices ou en transmission intégrale. Il est équipé d’un moteur essence de 2 litres, décuplant une puissance de 145 chevaux, complété par un moteur électrique de 184 chevaux. Grâce à cette combinaison essence-électrique, le CR-V hybride peut passer de 0 à 100 km/h en 8,8 secondes en mode traction. Le bolide peut atteindre une vitesse maximale de 180 km/h, indiquée par un lecteur de compteur de vitesse numérique et une jauge de puissance signalant l’état de charge. En full électrique, sans action de la part du conducteur, le véhicule peut parcourir une faible distance de 2 km jusqu’à ce que la batterie ne se vide complètement.

Par ailleurs, contrairement au levier de sélection traditionnel, le nouveau CR-V hybride est équipé de boutons type interrupteurs placés au centre de la console. Cette modification est la bienvenue puisqu’elle offre un espace plus dégagé au niveau de la console. Le mode sport peut être sollicité et permet une accélération plus réactive du moteur thermique sur la route hors milieu urbain (en ville, l’électrique sera automatique privilégié). Enfin, le véhicule est également doté de palettes de décélération de part et d’autre du volant, ce qui permet au conducteur de régler à sa guise le taux de décélération de la voiture. Cette action est représentée sur l’écran numérique par l’affichage de quatre chevrons.

Au prix de la concurrence

Quatre niveaux de finitions sont proposés : comfort, élégance, exécutive et exclusive. L’entrée de gamme en version deux roues motrices débute à 34 600 euros - soit 4 810 euros de plus que le CR-V essence VTEC Turbo 1,5 litre - pour culminer à 40 470 euros. C’est donc 350 euros de moins que son principal concurrent le Toyota RAV4 hybride. La version 4WD oscille quand à elle entre 39 350 et 45 970 euros. Les premiers véhicules seront livrés courant février 2019.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos