Hydrogène : le Land Rover Defender joue les cobayes

Publié le par

Le constructeur britannique a confirmé le lancement des premières phases de tests avant la fin de l’année 2021. Le lancement de ce véhicule à hydrogène participe aux ambitions de Jaguar Land Rover d’atteindre le zéro émission à l’horizon 2036.

© Jaguar Land Rover
© Jaguar Land Rover

Dans le cadre de sa feuille de route Reimagine, Jaguar Land Rover développe actuellement un prototype doté d’une pile à combustible à hydrogène (fuel cell electric vehicle : FCEV) basé sur le nouveau Land Rover Defender. Pour mener à bien chaque étape du projet – de la conception, au développement jusqu’à la production – le constructeur s’est associé à des partenaires de recherches & développement internationaux tels que Delta Motorsport, AVL, Marelli Automotive Systems, ainsi que le UK Battery Industrialisation Centre (UKBIC).

Si, pour l’heure, le projet est toujours en cours d’élaboration, le prototype du nouveau Defender FCEV commencera ses tests avant la fin 2021 au Royaume-Uni « afin de vérifier des qualités clés comme les capacités hors piste et la consommation d’énergie », explique le groupe.

Une ambition zéro émission

Le concept FCEV incarne l’ambition de Jaguar Land Rover d’atteindre le zéro émission en 2036 et de se positionner en tant qu’entreprise zéro carbone à échéance 2039 sur l’ensemble de ses chaînes de production, de ses modèles et de ses opérations, conformément à la stratégie Reimagine présentée le 15 février dernier. « Nous savons que l’hydrogène a un rôle à jouer dans la future gamme de motorisations dans l’ensemble de l’industrie du transport, et aux côtés des véhicules électriques à batteries, souligne Ralph Clague, responsable de la division hydrogène pour Jaguar Land Rover. Il propose une autre solution zéro émission à l’échappement adaptée aux capacités et aux besoins de la gamme de classe mondiale des véhicules Jaguar Land Rover ».

Selon les informations fournies par l’agence internationale d’énergie (IEA), depuis 2018, le nombre total de FCEV sur la route a pratiquement doublé tandis que le nombre de stations de ravitaillement en hydrogène a augmenté de plus de 20 %. En 2030, les projections indiquent que la flotte de véhicules à hydrogène (FCEV) pourrait atteindre 10 millions avec 10 000 stations de ravitaillement dans le monde.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos