Hyundai Motor France veut conquérir davantage les flottes

Publié le par

Avec quatorze modèles et dérivés, Hyundai couvre 87 % du marché français.

Hyundai Motor France veut conquérir davantage les flottes

L’année 2018 a été riche pour Hyundai Motor France, tant en termes de volume de ventes qu’en rentabilité. Elle s’inscrit comme la meilleure année de la marque depuis son arrivée en France en 1992. Le groupe automobile coréen (Hyundai et Kia confondus) a écoulé à travers le monde 7 400 000 véhicules. C’est 200 000 unités de plus qu’il y a deux ans. Pourtant, cette légère progression a été réalisée « malgré des difficultés sur le marché chinois », concède Lionel French-Keogh, directeur général de Hyundai Motor France. Parmi ce total, 500 000 voitures électrifiées ont été mises sur les routes à l’international depuis une vingtaine d’années. « Nous sommes déjà inscrits dans la logique nécessaire d’un constructeur automobile pour lequel l’impact sur l’environnement doit être le plus faible possible ». Le groupe compte investir plus de 6 milliards d’euros dans la technologie hydrogène. L’objectif étant de fabriquer, à l’horizon 2030, plus 700 000 piles à combustibles par an au travers de nouveaux sites. « C’est un engagement fort de la part du groupe qui est convaincu que c’est l’une des réponses à la politique zéro émissions. Nous allons continuer à investir dans cette direction » assure-t-il. Sur le marché européen, 543 292 véhicules ont été écoulés en 2018. C’est là encore une année record. L’arrivée du Kona a favorisé cette performance. Hyundai se place ainsi comme le deuxième constructeur asiatique en Europe.

Zoom sur le marché français

2014, « la pire année que Hyundai ait connu » et ses 17 165 ventes sur le marché français semblent être un lointain souvenir pour la marque. L’an passé, les immatriculations ont connu un bond de 20 % pour atteindre les 35 542 immatriculations. Cela représente 1,64 % de part de marché. « Notre activité est solide et pérenne, c’est donc un atout pour nous en tant que constructeur, mais également pour notre réseau de distribution », se félicite Lionel French-Keogh. Point significatif pour Hyundai : l’ensemble de la gamme est à l’origine de la croissance, ce qui témoigne « d’un bon équilibre de notre mix produits ». Hyundai a ainsi enregistré une progression de 26 % de ses commandes. « Le seul modèle en recul est le Tucson en raison d’un problème de fournissement du moteur essence, poursuit-il. Hormis cela, nous avons su être opportuniste face à notre plan produit et installer Hyundai comme une marque généraliste ».

Perspectives pour l’année en cours

La marque coréenne entend poursuivre cette dynamique cette année encore, en visant les 38 000 immatriculations. Pour ce faire, elle compte développer plusieurs axes stratégiques : travailler sur la prime à la conversion pour les modèles i10 et i20, proposer un restylage de la Ioniq (dans ses trois déclinaisons) au second semestre 2019, et enfin conquérir davantage les entreprises et professions libérales grâce notamment aux modèles électrifiés. Avec 5 490 unités, soit une progression de 33 % par rapport à 2017, les ventes aux entreprises ont réalisé leur meilleure année en 2018. « Les électrifiés représentent notre cheval de Troie pour atteindre les flottes, décrit Lionel French-Keogh. C’était le cas pour Orange par exemple. Sans eux nous n’aurions jamais pu approcher cette société car nous ne sommes pas une marque française ». Pour 2019, Hyundai vise une progression de 20 % des entreprises grâce à la LDD (+73 % par rapport à 2017) et à la professionnalisation du réseau. « Nous ne voulons plus être dans les esprits une marque de SUV mais également une marque électrifiée, poursuit-il. En termes de technologie, nous sommes les seuls à proposer une gamme aussi riche qui nous permet de nous adapter à l’usage de nos clients ». Hyundai compte poursuivre dans cette veine et planche déjà sur de nouveaux produits dits propres qui devraient voir le jour à l’horizon 2020.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos