Hyundai ne compte plus les promotions

Publié le par

Hyundai vient d’annoncer plusieurs nominations au sein de la direction de plusieurs filiales, toutes effectives depuis le 13 décembre 2018. Parmi elles, celle d’Albert Biermann.

Hyundai ne compte plus les promotions

Le 13 décembre 2018, Albert Biermann a été promu responsable de la division recherche et développement du groupe Hyundai. Il devient ainsi le premier dirigeant de nationalité étrangère (allemande) à présider l’évolution technologique du groupe. Dans ses fonctions, il sera épaulé par le vice-président exécutif Sung Hwan Cho, devenu vice-responsable de la division recherche et développement.
Anciennement ingénieur en chef de BMW M, Albert Biermann a rejoint le groupe Hyundai Motor en 2015, où il a mené le lancement de la branche sportive N, et a également contribué à la nette amélioration des performances des modèles des marques Kia, Hyundai et Genesis. Aussi, il a tenu un rôle direct dans le développement de la berline Kia Stinger.

Par ailleurs, Youngcho Chi, ancien directeur de l’innovation et responsable des stratégies et technologie du groupe, a été promu au poste de président. A ce nouveau poste, il continuera d’élaborer les stratégies du futur afin que "le groupe devienne un fournisseur de solutions de mobilité intelligentes".

Le vice-président exécutif Young Woon Kong, jusqu’alors à la tête de la division relation publiques chez Hyundai et Kia a été nommé au poste de président au sein de la division planification des stratégies.

Enfin, le vice-président exécutif Boshin Seo, anciennement à la tête de la division production et développement, est devenu le président du service et supervisera la gestion de la qualité des véhicules Hyundai et Kia.

Mots clefs associés à cet article : Hyundai

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos