Le Hyundai Kona Electric va être assemblé en Europe

Publié le par

Le constructeur coréen annonce que le Kona Electric sera fabriqué sur la chaîne de production de Hyundai Motor Manufacturing Czech (HMMC) de Nošovice à partir de mars prochain. Une décision qui devrait permettre de réduire considérablement les délais de livraison de ce modèle.

© Hyundai.
© Hyundai.

Face à la hausse constante de la demande en faveur des véhicules zéro émission, Hyundai va tripler les volumes disponibles de son Kona Electric pour ses clients européens. À compter de mars prochain, le constructeur fabriquera également le Kona Electric dans son usine tchèque et augmentera la capacité de son usine d’Ulsan en Corée du Sud où il est déjà produit. Les délais de livraison pour les clients s’en trouveront considérablement réduits en Europe.

Offensive sur le zéro émission en Europe

Hyundai a décidé de produire le Kona Electric en Europe, en plus de sa production en Corée, pour mieux répondre à la demande de ses clients européens. Pour 2020, Hyundai devrait fournir plus de 80 000 véhicules zéro émission aux clients européens, parmi lesquels le Kona Electric, le Ioniq Electric ou encore le SUV à hydrogène Nexo. Avec cette évolution, Hyundai entend devenir le plus grand fournisseur de véhicules zéro émission en Europe en 2020.

En France, l’électrique et l’hybride au prix de l’essence

Par ailleurs, Hyundai Motor France a lancé une offre inédite sur le marché : quelle que soit la technologie moteur (essence, hybride ou 100 % électrique), Hyundai Kona s’affiche à partir de 199 euros par mois. Conscient que le prix peut être un frein à l’achat d’une technologie alternative, et l’emporte souvent sur l’usage, Hyundai propose le SUV urbain au même prix quelle que soit la motorisation. « En plus de lever le frein du prix, cette offre vient appuyer notre stratégie qui est d’investir sur toutes les technologies moteur, non seulement pour gérer l’environnement réglementaire dans le temps mais pour apporter une réponse à tous les usages de nos clients, souligne Lionel French Keogh, directeur général de Hyundai Motor France. Nos objectifs sur Kona en 2020 sont en parfaite cohérence avec cette offre, notre volonté étant de réaliser 15 000 ventes au total dont un tiers de thermique, un tiers d’hybride et un tiers d’électrique ».

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos