IRP Auto mobilise huit millions d’euros pour soutenir les services automobiles

Publié le par

IRP AUTO met en place un dispositif exceptionnel et mobilise plus de 8 millions d’euros pour soutenir les acteurs de la branche des services de l’automobile

© IRP Auto
© IRP Auto

En réponse à la crise sanitaire, IRP AUTO a mis en place un dispositif sans précédent de vingt actions pour soutenir les professionnels des services de l’automobile. La dernière en date : une mesure pour financer sous certaines conditions la prise en charge exceptionnelle des arrêts de travail dérogatoires lié s au Covid-19.

20 actions concrètes pour 2 objectifs communs

"Dans le respect de nos valeurs et conformément à notre engagement au côté des professionnels des services de l’automobile, nous mettons tout en œuvre pour accompagner tous les professionnels des services de l’automobile, chefs d’entreprises comme salariés ainsi que leur famille, et faciliter la reprise d’activité", déclare le groupe de protection sociale des salariés des services automobiles dans un communiqué. "Complémentaire des aides déjà en place, notamment en matière d’action sociale ou de prévention, ce dispositif dédié à la branche des services de l’automobile constitue notre réponse exceptionnelle à une situation exceptionnelle. Il reste à notre connaissance sans équivalent ni précédent et concerne à ce jour plus d’un million de personnes et plus de 75 000 entreprises avec salariés".

Dernière action en date : 5 millions d’euros permettront de financer la prise en charge des arrêts de travail exceptionnels liés à la pandémie

Dépassant les dispositions contractuelles de ses contrats supplémentaires de prévoyance « mensualisation », la mesure adoptée le 3 juin 2020 par IRP AUTO permet la prise en charge exceptionnelle d’indemnités journalières dérogatoires versées aux entreprises adhérentes à cette garantie. Cette mesure concerne les arrêts pour garde d’enfant, mesures d’isolement et pathologies à risque, intervenus durant la période du 17 au 31 mars 2020. Leur prise en charge, hors dispositions contractuelles, interviendra dans le respect des conditions de franchise et d’ancienneté prévues au contrat, pour les arrêts de travail déclarés avant le 30 avril 2020 et à hauteur d’une indemnisation jusqu’au 31 mars 2020.

A noter que le groupe IRP AUTO contactera au cours du mois de juin l’ensemble des entreprises concernées par ce nouveau dispositif.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos