Igor Dumas succède à Stéphane Le Guevel à la tête d’Opel France

Publié le par

Depuis le 1er février 2021, Igor Dumas est le nouveau directeur général d’Opel France. Il avait rejoint le groupe PSA en 2011 y traçant un itinéraire très cosmopolite. Il devra relancer la marque après un exercice 2020 naturellement difficile.

Igor Dumas prend les commandes d'Opel France. © DR / Opel
Igor Dumas prend les commandes d'Opel France. © DR / Opel

Igor Dumas vient donc d’être nommé directeur général d’Opel France, succédant ainsi à Stéphane Le Guevel, en poste depuis avril 2019. « Stéphane Le Guevel va être appelé à relever de nouveaux défis au sein de Stellantis », précise un communiqué. Considérant sa riche expérience internationale au sein du groupe, on peut l’imaginer sur des marchés à fort potentiel de développement pour le nouvel ensemble.

Diplômé de l’Edhec, Igor Dumas a débuté sa carrière dans le groupe Fiat, en France, où il a notamment été directeur des ventes d’Alfa Romeo en 2005, puis de Fiat en 2007 et finalement, directeur commercial du groupe Fiat en 2009. Il a rejoint le groupe PSA en 2011, directement en Amérique latine en charge des métiers du commerce puis des opérations commerciales de la région. Depuis fin 2016, toujours au sein du groupe PSA, il cumule les fonctions de directeur général de Peugeot Mexique et de directeur de la zone Panamericana (Mexique, Chili, importateurs).

Le trio Corsa-Crossland-Mokka

Rappelons que la marque Opel a subi la crise en 2020, avec 43 801 immatriculations VPN (- 34,5 % par rapport à 2019), pour 2,6 % de parts de marché. Elle a beaucoup mieux résisté sur le VU (- 0,1 % pour 7 448 immatriculations). Le mois de janvier est resté morose : 2 913 ventes, en repli de 31,7 % par rapport au même mois de référence en 2020.
Toutefois, les prévisions des experts d’IHS Markit sont plus engageantes pour Opel, Lorraine Morard, analyste en charge des prévisions de ventes de véhicules légers EMEA, évoquant pour 2021 un volume de plus de 50 779 unités, en progression de 15,9 %, pour 2,8 % de parts de marché. La Corsa (près de 20 000 unités) et les Crossland et Mokka au coude-à-coude (plus de 10 000 unités pour chaque modèle) assurent les volumes de la marque.

« 2020 nous a appris de nouvelles façons d’interactions avec nos clients, ce qui revient à réinventer l’expérience client. Les ventes en ligne et le click & collect ont été bien appréhendés par le groupement des concessionnaires européens. En 2021, nous allons bénéficier de lancements de premier plan et d’un essor important de l’électrification de la gamme, avec neuf solutions. Nous allons aussi déployer notre nouvelle image de marque, au niveau corporate comme au sein du réseau », se réjouit Xavier Duchemin, directeur des ventes, du marketing et de l’après-vente d’Opel. De concert avec Michael Lohscheller, président-directeur général d’Opel, ils évoquent Opel comme la touche allemande dans le nouvel ensemble Stellantis, avec une pointe britannique via Vauxhall.

PNG - 1 Mo
Xavier Duchemin se projette sur 2021 avec confiance.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos