Immatriculations automobiles VP : la progression stoppée en mai (+0,1%)

Publié le par

Immatriculations automobiles VP : la progression stoppée en mai (+0,1%)

Après une progression constante depuis janvier dernier, le volume des immatriculations VP enregistrent un certain ralentissement en mai. Même si à nombre de jours ouvrables équivalents, la hausse de 0,1% est comparable à l’année 2013, le nombre de ponts cette année aura certainement joué en défaveur des achats automobiles.

Comme le rappelle le Comité des Constructeurs Français d’Automobiles, 148 573 véhicules ont été immatriculés en mai avec une part des motorisations diesel en légère baisse à 65,7% des ventes contre 68,5% l’an passé. Au cumul, le marché VP reste tout de même positif avec une évolution de +3% pour un total de 762 141 immatriculations.

Les marques françaises progressent encore : +5,8%

Dans le détail, les groupes français poursuivent tout de même leur progression à +5,8% ce mois-ci pour une pénétration de 55,64% et un recul de -5,2% des marques étrangères. Le groupe PSA Peugeot Citroën enregistre une forte hausse de 3,3% dont 1,6% pour Peugeot et +5,5% pour Citroën. Le groupe Renault n’est pas en reste avec une évolution de +9,2% dont +8,9% pour Renault et 10,5% pour Dacia.

Le premium recule, Hyundai s’écroule

Au niveau des marques étrangères, seul le groupe Volkswagen parvient encore à résister avec une progression de +1,9% dont +2,5% pour la seule marque Volkswagen. En revanche, plus surprenante est la chute d’Audi à -3,6% ce qui confirme les difficultés du premium dans l’Hexagone. Une baisse que l’on retrouve chez Mercedes (-1,8%) et BMW (-17,8%). A noter que Fiat (-13,5%), Nissan (-12,3%) et Toyota (-10,8%) ne sont pas à la fête non plus en mai. Opel reprend des couleurs même si le groupe est plombé par chute prévisible de Chevrolet (-86,9%) en raison de l’arrêt de la commercialisation de cette dernière d’ici 2015.

Après plusieurs mois successifs de baisse Ford reprend une évolution positive (+7,6%) tandis que Hyundai n’a, semble-t-il, pas encore achevé sa chute à -49,4% en raison notamment de l’arrêt des ventes dites tactiques chez le constructeur coréen.

Sur le marché du véhicule utilitaire, toujours au mois de mai, l’évolution est en revanche positive à +3,4% pour un total de 29 249 immatriculations.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos
Recherche