Le marché français du VP neuf à l’arrêt en janvier

Publié le par

Le premier mois de l’année a été marqué par un repli des immatriculations de 1,12 %.

Le marché français du VP neuf à l'arrêt en janvier

D’après les données fournies par AAA Data, le marché français des voitures particuliers a réculé de 1,12 % en volume par rapport à l’année passée. Cette évolution à la baisse était prévisible tant le marché est incertain et rendu encore plus difficile par le mouvement des gilets jaunes tous les samedis.

Avec un total de 166 087 véhicules immatriculés, les marques françaises ont reculé de 2,17 % pour une pénétration de 68,82 %. Les marques importées ont, elles, limité la casse (+ 0,4 %) pour une part de marché de 41,38 %.

Le groupe PSA a enregistré un repli de 1,68 % en janvier. Si les immatriculations de Peugeot ont baissé 5,94 %, celles des marques Citroën, Opel et DS ont respectivement progressé de 1,57 %, de 7,59 % et de 21,03 %. Du côté des marques étrangères, Volkswagen Group, le premier importateur en France, a fait un bond de 8,72 %. Les marques Volkswagen (+ 17,17 %) et Skoda (+ 1,49 %) ont porté ce résultat. En revanche, Audi (- 6,85 %) et Seat (- 5,3 %) ont connu un repli.

Certains des importateurs ont connu des rebonds significatifs, à l’image de MINI (7,45 %), de Toyota (5,12 %), de Lexus (1,72 %), de Mercedes-Benz (46,25 %), de Smart (56,39 %), de Kia (6,69 %), de Hyundai (13,21 %), de Volvo (32,83 %), de Jaguar (30,67 %), d’Honda (3,38 %), de Mitsubishi (195,48 %), de Suzuki (15,65 %). BMW (- 9,71 %), Ford (- 15,48 %), Fiat (- 6,78 %), Jeep (- 45,09 %), Alfa Romeo (- 57,26 %), Nissan (- 45,02 %), Infiniti (- 84,05 %), Land Rover (- 1,94 %) et Subaru (- 26,67 %) ont en revanche marqué le pas au mois de janvier.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos