Immatriculations en juillet : les Français s’accaparent le podium

Publié le par

Deux mois et demi après la reprise des activités, la filière automobile se relève doucement et affiche de bons résultats au terme du premier semestre 2020. Les aides mises en place par le gouvernement ont eu des effets bénéfiques pour le secteur.

© PSA
© PSA

Selon les données recueillis par AAA DATA, le marché automobile est bel et bien reparti à la hausse le mois dernier. 178 981 immatriculations ont été enregistrées en juillet, contre 172 225 sur le même mois en 2019. Cette progression de 4 % s’explique notamment grâce au plan de relance en faveur de l’automobile initié par le gouvernement depuis la mi-mai. Sur le podium des marques les plus vendues en juillet dans l’Hexagone se hissent les trois généralistes français que sont Renault, Peugeot et Citroën. Ils comptabilisent respectivement 33 482, 32 737 et 15 835 véhicules écoulés. Si la marque au losange affiche une croissance de 41 % en un mois, son homologue aux chevrons ne peut que constater un recul de 20 % par rapport à juillet 2019. De son côté la marque au lion voit cette année la première marche lui échapper et perd une place au classement malgré une hausse de 6 % de ses immatriculations. Les trois Français sont suivis par Toyota et Dacia qui clôturent le top 5.

Certaines marques étrangères amorcent une percée significative sur le marché français à l’instar de Toyota, Kia et Hyundai qui gagnent des parts de marché, avec respectivement 10 959 (+15 %), 5 054 (+31 %) et 4 426 immatriculations (+20 %). Elles occupent ainsi le cinquième, le neuvième et le dixième rangs dans le classement. « Cela s’explique notamment chez Hyundai et Kia par leur nouveau mix-motorisation orienté vers l’électromobilité très porteuse actuellement » commente les experts d’AAA DATA.

Un premier semestre porté par les particuliers

Sur les six premiers mois de l’année, 894 779 immatriculations ont ainsi été réalisées contre 1 338 667 à période égale en 2019. « Le marché se porte bien grâce aux particuliers qui représentent la majorité des immatriculations, soit un niveau supérieur à l’avant-crise » observent-ils. Tesla est l’une des seules marques à connaître une hausse de ses immatriculations avec 4 158 modèles immatriculés depuis le mois de janvier, soit une hausse de 1,76 % par rapport à la même période l’an dernier. En parallèle, la marque allemande Porsche se trouve également en bonne posture mais affiche néanmoins un léger recul de 1,59 % en termes d’immatriculations (2 476 sur la période janvier-juillet).

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos