Impacté par une baisse des subventions, Tesla compte licencier

Publié le par

En raison de la diminution des subventions accordées lors de l’achat d’un véhicule électrique aux États-Unis, Tesla compte supprimer environ 7 % de ses effectifs. C’est la deuxième vague de licenciement en six mois.

Impacté par une baisse des subventions, Tesla compte licencier

« L’avenir s’annonce compliqué », reconnaît le PDG de Tesla, Elon Musk, dans une lettre à l’attention de ses collaborateurs. « Nous sommes confrontés à une difficulté extrême : produire nos voitures, batteries et produits solaires à des coûts compétitifs […]. Si nous avons fait des progrès, nos produits demeurent encore trop chers pour la plupart des gens ». Pour acquérir le Model 3, les consommateurs américains doivent débourser au bas mot entre 35 950 et 53 950 dollars (entre 53 500 et 64 300 euros pour le marché français).

Actuellement, 45 000 personnes sont employées par le constructeur. Mais pour combien de temps encore ? C’est la deuxième vague de suppressions d’emplois de Tesla en six mois. En juin 2018, le constructeur avait déjà pris la décision de réduire ses effectifs de 9 % dans le but de réaliser des économies alors qu’il rencontrait des difficultés pour produire le Model 3.

Supprimer d’un côté, pour donner de l’autre

Cette annonce de réduction de la masse salariale intervient quelques jours seulement après le tweet d’Elon Musk annonçant la construction d’une « giga usine » à Shanghai, en Chine. Le site de production devrait s’étendre sur un terrain de 865 000 m2. Coût total de l’investissement : 5 milliards de dollars (4,4 milliards d’euros). « L’objectif est de terminer la construction cet été, de commencer la production des véhicules Model 3 à la fin de l’année et d’atteindre un volume de production important l’année prochaine », a rédigé Elon Musk le 7 janvier dernier. 500 000 unités annuelles pour être exacte, lesquelles sont destinées à répondre à la demande chinoise croissante en matière de véhicules électriques.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos