Intel met la main sur Mobileye

Publié le par

Le géant américain des puces électroniques a officialisé le rachat de Mobileye, société israélienne spécialisée dans systèmes anti-collision pour véhicules autonomes.

Intel met la main sur Mobileye

Dans la course menée sur le marché du véhicule autonome, Intel pouvait jusqu’ici compter sur son cerveau, mais pas encore sur ses yeux. Une lacune désormais comblée avec le rachat par le géant américain de Mobileye. Montant de la transaction validée par les conseils d’administration des deux entreprises : 15,3 milliards de dollars, soit 14,3 milliards d’euros.

Avec ce rachat, Intel franchit un cap important vers la conduite automatisée. L’américain pourra, via ses puces, récupérer l’ensemble des données générées par les capteurs et caméras de Mobileye afin de les stocker, les traiter et les exploiter sur un système cloud. Objectif : élaborer une cartographie en temps réel puissante et précise, élément indispensable pour permettre une circulation sécurisée des futurs véhicules autonomes.

Les deux entreprises déjà partenaires

Si ce rachat est en soit spectaculaire du fait de son montant, il reste cependant cohérent avec la stratégie engagée par Intel depuis des années. En juillet dernier, l’américain avait annoncé sa collaboration avec Mobileye et le constructeur allemand BMW afin d’apporter des solutions pour une conduite pleinement automatisée d’un modèle BMW de série baptisé iNext, prévu d’ici à 2021. Avec, en ligne de mire, le même enjeu, à savoir la mise au point d’un système de cartographie en temps réel basé à la fois sur les données remontées par les outils embarqués dans le véhicule mais aussi par celles récoltées par les utilisateurs.

Dans une lettre destinée à leurs collaborateurs, Amnon Shashua et Zic Aviram, les co-fondateurs de Mobileye, ont expliqué que cette transaction n’aboutira non pas à l’intégration de Mobileye dans Intel mais bien à l’intégration de la branche Intel Automated Dribing Group dans Mobileye. Ainsi, le siège de cette nouvelle structure demeurera en Israël et sera pilotée par Amnon Shashua, sous la responsabilité de Briant Kranich, P-DG d’Intel. Pas de grands changements en vue donc pour les 600 employés de Mobileye.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos