[Vidéo] Interview de Francis Bartholomé, CNPA : « Précipiter la mise en place des ZFE pourrait avoir des conséquences dramatiques »

Publié le par

Entretien avec le représentant de la filière aval des métiers de l’automobile à l’occasion de la visite de Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, dans les concessions Peugeot et Toyota du groupe Vauban présidé par Olivier Hossard.

© Auto Infos
© Auto Infos

« Suite au confinement, nous allons demander l’ouverture de nos ateliers et showrooms »

Les concessionnaires ont passé le cap de l’année 2020. Se pose désormais la question de l’année 2021. Le confinement en Île-de-France et dans les Hauts-de-France aura des conséquences importantes. Nous allons demander pour l’ensemble de nos métiers l’ouverture de nos ateliers et de nos showrooms.

« Il y a eu les gilets jaunes et les bonnets rouges. Je ne sais pas quelle couleur ils sont en train de nous créer s’ils poursuivent dans cette voie »

À quelques heures de l’annonce du confinement en Île-de-France et dans les Hauts-de-France, Francis Bartholomé revient sur les difficultés de la filière, tant au niveau des ventes que de l’après-vente en ce début d’année 2021. À propos de la loi Climat et de l’adoption des ZFE élargies aux villes de plus 150 000 habitants, il explique que « cette question des ZFE est primordiale pour nous au CNPA ».

« Nous sommes tous écologistes »

« Une précipitation du gouvernement à mettre en place des ZFE dures aura des conséquences dramatiques pour nos métiers et nombre de métiers d’artisans. Certes, il y a un besoin clair de faire évoluer le parc roulant... d’ailleurs nous sommes tous écologistes mais il faut simplement du bon sens en donnant du temps au temps ».

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos