Jean-Lain inaugure son site Seat à Chambéry au nouveaux standards

Publié le par

Premier distributeur Seat en France, le groupe Jean-Lain a inauguré à Chambéry (73) sa sixième concession de la marque espagnole, la centième de France à arborer les tout nouveaux standards.

Jean-Lain inaugure son site Seat à Chambéry au nouveaux standards

La concession Seat Jean-Lain de Chambéry fait peau neuve. Nouvelle signalétique, intérieur épuré et ouvert, mobilier actualisé : les 20 employés de la concession évoluent depuis janvier dans un site mis aux nouvelles normes de la marque espagnole. Cette concession, qui a bénéficié d’un investissement de 300 000 euros, est ainsi devenue la centième en France et la millième au monde à adopter les nouveaux standards Seat.

Si la concession de Chambéry est la première à bénéficier de cette mise aux normes, l’actualisation des cinq autres sites est également prévue. Tandis que le chantier de la nouvelle concession Seat d’Albertville (73) devrait aboutir d’ici à la fin de l’année, la mise aux normes des sites d’Annecy, d’Annemasse, Scionzier et de Thonon (74) devrait rapidement suivre avec un investissement moyen de 150 000 euros.

Des investissements à la hauteur de l’enjeu : la concession Seat de Chambéry est celle qui représente les plus gros volumes de ventes de véhicules neufs de la marque espagnole. L’année dernière, le site a été à l’origine de 370 commercialisations. Avec cette actualisation, Jean-Michel Lain, directeur du groupe éponyme, vise un objectif de 420 ventes Seat cette année. Ensemble, les six sites ont vendu 1 096 véhicules neufs Seat en 2016, avec un objectif de 1 200 en 2017.

Un accélérateur des ventes

Ces mises aux normes accompagnent la montée en puissance de Seat via son offensive produits. L’Ateca, la nouvelle Leon, la dernière Ibiza et bientôt l’Arona, second SUV Seat, ont permis à la marque d’enclencher une dynamique avec la conquête de nouveaux marchés et d’une nouvelle clientèle. « L’Ateca nous a donné l’opportunité de toucher une clientèle premium inaccessible auparavant », explique Jean-Michel Lain. Avec, comme conséquence, une progression du panier moyen de 16 500 à 19 000 euros hors taxe.

« Pour des marques qui ne sont pas forcément prioritaires dans la shopping list des clients, avoir de beaux écrins est essentiel pour les encourager à découvrir cette nouvelle gamme. Ces mises aux normes sont de véritables accélérateurs d’activité », souligne Jean-Michel Lain, dont le groupe réalise d’ores et déjà des performances bien au-dessus de la moyenne nationale. Si, au niveau national, la part de marché de la marque espagnole s’établie à 1,2 %, cette pénétration grimpe à 2,48 % dans les zones couvertes par le distributeur automobile.

Le groupe Jean-Lain en chiffres (2016)

  • 8 marques distribuées : Audi, Volkswagen, Seat, Skoda, Volkswagen Utilitaires, Toyota, Hyundai, Honda.
  • 9 000 véhicules neufs vendus.
  • 5 000 véhicules d’occasion à particuliers écoulés.
  • 5 000 véhicules d’occasion à marchands vendus.
  • 12 000 entrées atelier par mois.
  • 460 millions d’euros de chiffre d’affaires, 520 millions d’euros en consolidé.
  • 1,6 % de rentabilité.

<galleria9723|width=630>

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos
Recherche