Jean-Philippe Imparato, Peugeot : "Nous enregistrons la meilleure progression de PDM en Europe au 1er semestre 2018".

Publié le par

Entretien avec Jean-Philippe Imparato directeur de la marque Peugeot à l’occasion de la publication des résultats commerciaux au premier semestre 2018 pour la marque.

Jean-Philippe Imparato, Peugeot :

Auto Infos : Quelle est votre analyse des résultats de la marque dans le monde au premier semestre 2018 ?
Jean-Philippe Imparato :
Il faut retenir le chiffre 1 pour analyser nos résultats. Nous avons commercialisé un peu plus d’un million de voitures au premier semestre 2018, y compris la prise en compte de l’arrêt de la comptabilisation des volumes en Iran depuis le 1er mai 2018. Depuis que l’on a pris la position de suspendre nos activités à compter du 6 août 2018, nous avons arrêté le comptage. Nous avons la première et meilleure progression (+8,6%) en parts de marché en Europe VP + VU pour la marque sur le 1er semestre. Nous sommes le 1er performeur sur le segment des SUV et notamment le segment C en Europe. Nous sommes au-dessus de Tiguan et Qashqai qui sont des compétiteurs sérieux. Nous sommes aussi les premiers devant Renault dans les ventes à particuliers en France devant Renault.

A.I. : Quel est le pourcentage des ventes hors Europe ?
J.P.I. :
Nous étions à 46% à fin 2017, nous sommes à 38% compte tenu de l’effet Iran. Peugeot représente un million de voitures hors Europe.

A.I. : Quels sont les marqueurs stratégiques de la marque ?
J.P.I. :
Nous sommes en train de poursuivre la montée du mix puisque nous sommes à 21% de niveau 4 sur l’ensemble de nos ventes, soit une progression de deux points par rapport à l’année dernière. Autre marqueur : 34% de nos ventes sont en boîte automatique tout en ayant un mix énergie stable avec 40% de diesel. Evidemment, l’Europe est plus dans une logique de dégradation de son mix mais avec un atterrissage en douceur. Nous avons enregistré nos 1000 commandes de la 508 dont 50% l’ont été via le Web par des clients qui n’ont pas encore vu la voiture.

A.I. : Quels sont les détails de ces résultats par région ?
J.P.I. :
En Chine, le groupe PSA a commercialisé +6,9% d’unités par rapport à l’année dernière. Mais cette année, par effet miroir par rapport à l’an passé, c’est Citroën qui fait 50% de progression et Peugeot qui est à -11%. En Asie, l’opération Vietnam se poursuit avec la production prochaine de l’Expert dans ce pays. Dans la région Russie très perturbée, nous enregistrons +30% de progression et +8% en Ukraine avec une pénétration de 6,9%. En Inde Pacifique, nous avons le Japon (+30%), l’Australie (+23%) et la Corée (+27%) qui fonctionnent bien. En Amérique Latine, malgré l’inflation des prix de +25%, le Brésil est à 3% et l’Argentine +7%. En Afrique Moyen Orient, nous avons une zone importante de développement. Nous avons anticipé la suspension de la production en Iran d’ici le 5 août prochain. Nous sommes en discussion avec les autorités françaises et américaines pour demander une dérogation que nous ne sommes pas sûrs d’obtenir du tout. Cette situation décuple notre volonté de nous installer dans d’autres pays comme en Tunisie par exemple ou au Maroc et Algérie.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos