Josselin Chabert (PwC Autofacts) : « Comparé à la moyenne des mois de février de 2004 à 2008, les immatriculations sont en hausse de 0,9 % »

Publié le par

Josselin Chabert (PwC Autofacts) : « Comparé à la moyenne des mois de février de 2004 à 2008, les immatriculations sont en hausse de 0,9 % »

Le cabinet de conseil, d’audit et d’expertise-comptable PwC relativise le marasme commercial qui a frappé les ventes de VN en Europe (- 8,8 % avec 926 000 unités) et en France (- 20,2 % avec 163 036 immatriculations) en février 2012 par rapport à février 2011. Outre le fait que le déclin était prévisible en raison des mesures d’austérité adoptées par les différents pays de l’Union européenne, les chiffres de vente se heurtent surtout au fait d’être comparé à ceux, artificiellement élevés, de l’an dernier à la même période (résidus de primes à la casse et autres subventions).

Signaux positifs

Si l’année 2012 sera difficile car la probable diminution de la demande créera une pression sur les prix et « des surcapacités de production sur certains segments de marché », précise Josselin Chabert, analyste chez PwC Autofacts, ce dernier se veut néanmoins optimiste. À l’échelle européenne, « des signaux positifs apparaissent en Finlande, Norvège et Pologne, compensant en partie les faiblesses des autres marchés dont la France ». Sur le plan national, justement, « si nous comparons le mois de février 2012 à la moyenne des mois de février de 2004 à 2008 – périodes vierges de toute subvention et de soubresaut économique majeur – nous constatons en revanche que les immatriculations sont en hausse de 0,9 % », insiste-t-il.
En 2012, PwC Autofacts anticipe une nouvelle baisse de 5 % des immatriculations en Europe à environ 12,9 millions de véhicules. Pas plus. Peut-être moins.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos