Kia France résiste bien en 2020

Publié le par

Kia France a vu ses ventes baisser de 13,3 % en 2020, sur un marché en chute de 25,5 %. Un recul limité, qui permet à la marque d’augmenter sa part de marché de 0,4 %, pour atteindre 2,4 %. Les versions électrifiées ont notamment représenté plus d’une vente sur trois.

© Kia France
© Kia France

Kia France a plutôt bien résisté aux conditions exceptionnelles imposées par l’année 2020. La marque coréenne a vu ses ventes baisser de 13,3 %, sur un marché en chute de 25,5 %. Ce résultat lui permet d’améliorer sa part de marché de 0,4 %, pour atteindre 2,4 %. Sur les 39 052 voitures immatriculées en 2020, plus d’une sur trois était électrifiée. Ces motorisations ont représenté 39 % des ventes globales, contre 16 % en 2019. La firme a donc écoulé 15 341 exemplaires dotés d’une motorisation hybride ou 100 % électrique. « L’année 2020 a été particulièrement complexe en raison de la crise sanitaire et des périodes d’arrêt, puis de reprise, de l’activité automobile. Nous avons dû faire preuve d’une souplesse de fonctionnement inédite et d’innovation pour pallier cette activité annuelle discontinue et préserver au maximum notre réseau de concessionnaires », remarque Marc Hedrich, président de Kia France. La marque a également bénéficié de plusieurs renouvellements et nouveautés au cours de l’année, ce qui a permis de soutenir son offre globale.

Succès pour Niro

Le grand gagnant de l’année chez Kia est le Niro. Fort de ses versions hybride, hybride rechargeable et 100 % électrique, ce crossover du segment C a représenté la meilleure vente de la marque. Il s’est écoulé à 8 794 exemplaires, dont 5 101 versions 100 % électriques. Cette hausse de 176 % par rapport à 2019 en fait le cinquième véhicule électrique le plus vendu en France en 2020. Actuellement, la gamme Kia compte deux modèles 100 % électrique avec e-Niro et e-Soul, trois voitures hybrides rechargeables avec Niro, XCeed et Ceed SW, un véhicule hybride avec Niro et trois modèles dotés d’une hybridation légère avec Rio, Stonic et Sportage. « En 2021, Kia va connaître une nouvelle ère découlant du Plan S stratégique déployé par notre siège. Nous sommes tous prêts à relever les nouveaux défis qui nous attendent dès ce mois de janvier », souligne Marc Hedrich. L’un de ces défis est l’objectif de 47 500 immatriculations fixé pour 2021, soit 8 448 voitures de plus qu’en 2020 et 2 444 véhicules de plus qu’en 2019, année non touchée par la crise sanitaire.

Mots clefs associés à cet article : Kia

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos