Kia lance le Niro électrique

Publié le par

Après le Soul EV, Kia lance son deuxième véhicule électrique. Doté d’une batterie de 64 kWh et d’un moteur de 204 ch, le Kia e-Niro est proposé à partir de 38 500 euros.

Kia lance le Niro électrique

Fabriqué en Corée et commercialisé (avec une prise domestique) début décembre, le Kia e-Niro sera livré à ses premiers clients dès le mois de janvier prochain. Le constructeur coréen compte écouler 4 000 exemplaires de son SUV 100 % électrique en année pleine et un volume de 3 000 unités en 2019. Le mix de ventes devrait être de 50/50 entre particuliers et professionnel.

Il complète la gamme du Niro composée d’un modèle hybride et d’un hybride rechargeable. S’il reprend les mêmes lignes aérodynamiques que le Niro, ce modèle se distingue par un comportement dynamique. Les relances sont particulièrement vigoureuses.

Une autonomie de 455 kilomètres en cycle mixte

Le Kia e-Niro dispose d’une autonomie de 455 kilomètres en cycle mixte WLTP lorsqu’il est alimenté par sa batterie lithium-ion polymère haute capacité de 64 KWh. Cette dernière est garantie, comme le véhicule, durant 7 ans et 150 000 kilomètres. Cette possibilité de déplacement monte à 615 kilomètres en cycle urbain WLTP. Raccordé à une borne de recharge rapide de 100 KW, avec 20 % de charge restant, il ne faut apparemment que 42 minutes pour recharger 80 % de sa batterie de 64 KW. Le Kia e-Niro 64 kWh dispose d’un moteur électrique de 204 ch (150 kW) développant un couple de 395 Nm. Le e-Niro est capable d’accélérer de 0 à 100 km/h en 7,8 secondes. À l’instar des déclinaisons hybrides et hybrides rechargeables, le e-Niro est pourvu d’une transmission aux roues avant. Le constructeur précise que ce modèle est également disponible dans une version avec une batterie de plus faible capacité de 39,2 kWh pour une puissance de 136 ch.

Technologie et équipements

Ce véhicule dispose d’un large éventail de technologies destinées à rehausser l’efficacité de sa batterie et à améliorer son autonomie parmi lesquelles son système de freinage à récupération d’énergie, son système d’aide à l’éco-conduite ou encore le contrôle de guidage à la décélération (CGC).

Sur route, le Kia e-Niro profite d’un centre de gravité abaissé associé à des suspensions indépendantes qui favorisent sa stabilité et son confort de conduite. Particulièrement confortable et silencieux, ce SUV dispose de nombreux systèmes d’aide à la conduite, dont le VSM qui gère et garantit une stabilité maximale en cas de freinage ainsi que dans les courbes. Sans oublier le régulateur de vitesse, le système de freinage d’urgence autonome ou encore le module d’alerte de vigilance.

À partir de 38 500 euros

Le Kia e-Niro est proposé en trois finitions (e-Active, e-Design et e-Premium) qui devraient représenter respectivement 20 %, 20 % et 60 % des ventes. Son prix débute à partir de 38 500 euros (e-Active) pour culminer à 46 500 euros (e-Premium). L’acquisition d’une voiture électrique représente un budget non négligeable. Mais pour booster l’intérêt des consommateurs pour ce type de véhicule propre, des aides à l’achat ont été mises en place. Pour les particuliers, il s’agit d’un bonus de 6 000 euros, d’une prime à la conversion de 2 500 euros, d’une exonération partielle ou totale du coût de la carte grise, d’un faible cout d’utilisation et d’entretien, puis du crédit d’impôt CITE (Transition Energétique : 30 % du coût du matériel). Pour les professionnels, s’ajouteront une exonération à vie de la TVS, des amortissements non déductibles jusqu’à 30 000 euros, puis de la prime ADVENIR (au lieu du CITE) valable jusqu’à 40 % des frais d’installation et de fourniture. De quoi rester branché.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos