L’ACEA parie sur une stabilité des ventes VP dans l’Union européenne en 2019

Publié le par

L'ACEA parie sur une stabilité des ventes VP dans l'Union européenne en 2019

Lors d’une conférence à Paris, le 13 février, Carlos Tavares, président de l’Association des constructeurs européens (ACEA) a estimé que les ventes de voitures particulières seraient stables en 2019 et proches de 15 millions d’unités.

Rappelant que même si l’année 2018 était la cinquième de croissance consécutive sur le Vieux Continent, cette évolution avait considérablement ralenti.

« Nous allons devoir faire beaucoup d’efforts pour maintenir la compétitivité de notre industrie, a estimé Carlos Tavares. Cela concernera tout autant les objectifs de CO2 en 2020, qu’un possible Brexit sans accord et les tarifs sur l’importation des véhicules aux États-Unis ».

Le déclin de la motorisation diesel en Europe est également un sujet de préoccupation pour l’association des constructeurs européens. La progression mécanique de l’essence, qui va de paire avec l’évolution des rejets de CO2, va obliger à une progression commerciale plus forte que prévue pour les véhicules électriques et hybrides. Expliquant que les consommateurs restent septiques quant à ces nouvelles énergies. En 2018, en effet, seulement 2 % de véhicules électriques et hybrides rechargeables ont été commercialisés en Europe.

Carlos Tavares a souligné l’importance pour les collectivités d’investir dans les infrastructures adéquates pour accompagner cette évolution rapide de l’électromobilité.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos