L’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, deuxième constructeur mondial derrière Volkswagen

Publié le par

Avec un volume total de 10,6 millions de véhicules immatriculés en 2017, l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi ravit la seconde place à Toyota (10,4 millions d’unités, + 2,1 %). Le groupe Volkswagen demeure le premier constructeur mondial avec 10,74 millions de véhicules immatriculés.

L'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, deuxième constructeur mondial derrière Volkswagen

Les ventes cumulées de Renault, Nissan et Mitsubishi Motors ont augmenté de 6,5 % par rapport à 2016, pour atteindre 10 608 366 unités. Les marques de l’Alliance ont vendu près d’un véhicule sur neuf dans le monde en 2017 (véhicules particuliers et utilitaires légers). Ces résultats s’expliquent notamment par une demande croissante pour les SUV, les véhicules utilitaires légers et les véhicules 100 % électriques.

+ 8,5 % pour le groupe Renault

Les ventes du groupe Renault ont augmenté de 8,5 % pour atteindre 3 761 634 véhicules en 2017. Une année record pour Renault, première marque française dans le monde et deuxième marque en Europe, mais aussi pour Dacia. Dans le cadre de son plan Drive The Future, Renault a pour objectif d’accentuer sa croissance en 2018, grâce au développement de ses activités internationales et à sa gamme renouvelée.

+ 4,6 % pour Nissan

En 2017, Nissan a vendu 5 816 278 véhicules dans le monde, soit une augmentation de 4,6 % par rapport à 2016. La marque a également dévoilé son nouveau plan stratégique à 6 ans, baptisé Nissan M.O.V.E. to 2022. Aux États Unis les ventes de Nissan ont augmenté de 1,9 % et en Chine de 12,2 %. La marque Infiniti a vu ses ventes croître de 7 % par rapport à 2016, pour atteindre 246 492 véhicules en 2017.

+ 10 % pour Mitsubishi

En 2017, les ventes de Mitsubishi Motors Corporation ont augmenté de 10 % par rapport à 2016, pour atteindre 1 030 454 véhicules. L’augmentation des volumes a été tirée par la Chine – marché clé du plan Drive For Growth de Mitsubishi – où les ventes ont augmenté de 56 % par rapport à 2016. Avec 129 160 unités vendues, la Chine devient le plus grand marché de Mitsubishi Motors, notamment grâce au succès de l’Outlander. Mitsubishi affiche également une bonne performance dans la région Anase (Association des nations de l’Asie du Sud-Est) qui, en 2017, a connu une croissance de 17 % grâce au lancement du Xpander – monospace façon SUV – en Indonésie. Au Japon, les ventes ont augmenté de 7 % avec la reprise de la demande de kei-car.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos