L’Alpine A110 se dévoile

Publié le par

La version de série de la berlinette Alpine vient d’être révélée à Genève. Baptisée A110, elle est motorisée par un 4 cylindres turbo de 1,8 l et 252 chevaux pour un poids de 1 100 kg.

L’Alpine A110 se dévoile

Les derniers mystères autour de la nouvelle Alpine viennent d’être levés à Genève. La berlinette A110 du XXIe siècle reste fidèle à la marque fondée par Jean Rédélé dans les années 50. Le nouveau modèle adopte un 4 cylindres turbo à injection directe de 1,8 l qui développe 252 chevaux à 6000 tr/min, pour un couple maximum de 320 Nm. Ce propulseur a été optimisé par Alpine et Renault Sport autour d’une base connue. Admission d’air, turbo, cartographie et échappement sont notamment spécifiques à cette version. La masse du véhicule est annoncée à 1 080 kg sans option, ce qui devrait mettre la voiture à un poids moyen réel légèrement supérieur à 1 100 kg, à l’image de la Première Edition, dont les réservations ont été ouvertes sur Internet. Autre élément inconnu jusqu’à présent, la transmission est assurée par une boîte DCT Getrag à 7 rapports. Selon la marque, l’échappement a été particulièrement travaillé pour assurer performances et qualité sonore. Trois modes de conduite (Normal, Sport et Track) jouent sur les réglages du moteur, de la boîte de vitesses, de l’ESC, de la direction et de la mélodie de l’échappement. L’écran de 10 pouces change également selon le mode sélectionné. Alors que les jantes proviennent du spécialiste Otto Fuchs, bien connu pour son long partenariat avec Porsche, les freins sont fournis par Brembo avec un inédit système d’actionneur de frein de parking intégré. De quoi assurer quelques travers contrôlés dans les virages des petites routes de montagne...

Un design très Alpine

Sur le plan du style, la version de série est quasiment identique au concept Alpine Vision présenté depuis plusieurs mois. La couleur bleue chère à Alpine et aux voitures de course françaises rapproche encore plus le modèle actuel à sa devancière. Si l’aérodynamique est particulièrement efficace grâce à un fond plat intégral et un diffuseur fonctionnel, le design est très proche de la berlinette des années 60. Un langage néo-rétro peut-être un peu trop appuyé, même si l’ensemble apparaît comme une belle réinterprétation contemporaine. Dans l’habitacle, la sobriété est de mise mais les matériaux allient cuir, aluminium et carbone. Les sièges réalisés par Sabelt ne pèsent que 13 kg chacun tout en conservant un bon niveau de confort selon Alpine.

Une Première Edition à 58 500 euros

Avec 1 955 unités, la série limitée Première Edition est déjà en grande partie vendue. Seuls quelques exemplaires en conduite à droite et destinés à la Grande-Bretagne sont encore disponibles. Les tarifs provisoires de cette série spéciale sont fixés à 58 500 euros TTC en France et les livraisons devraient avoir lieu en fin d’année 2017. L’application mobile Alpine à partir de laquelle ces réservations sont possibles reste fonctionnelle pour les A110 de série qui seront assemblées en 2018.

60 points de vente en Europe

Si les réservations sont possibles sur Internet, un véritable réseau se met en place pour accueillir les clients. Une soixantaine de points de vente en Europe seraient déjà sélectionnés au sein des réseaux Renault de chaque pays. Des conseillers Alpine seront formés pour s’occuper des clients de la marque au sein de ces établissements. Le premier d’entre eux ouvrira ses portes dès la fin du mois de mars à Boulogne-Billancourt, dans les anciens locaux de Porsche.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos