L’Anfa a géré plus de 300 millions d’euros en 2018

Publié le par

L’Anfa a récolté et géré 303,4 millions d’euros en 2018 pour financer les formations de la branche des services de l’automobile. Un secteur qui a attiré 60 500 jeunes et généré 129 000 actions de formation continue.

L’Anfa a géré plus de 300 millions d’euros en 2018

L’année 2018 a été dynamique en matière de formation dans la branche des services de l’automobile. L’Anfa a récolté et géré 303,4 millions d’euros, contre 284,7 millions d’euros en 2017. Un budget financé par l’OPCA (187,9 millions d’euros), par la taxe d’apprentissage (55,2 millions d’euros), par la taxe fiscale (32,1 millions d’euros) et par des partenariats financiers à hauteur de 28,2 millions d’euros. Ces sommes ont permis d’assurer la formation de 60 500 jeunes, dont 31 130 lycéens, 25 750 apprentis et 3 580 alternants en contrat de professionnalisation. Sur ce total, l’alternance a le vent en poupe, avec une hausse de 9 % des apprentis. Ainsi, 33 000 personnes sont salariées en alternance dans la branche, soit 7,6 % des effectifs globaux. L’insertion professionnelle a également progressé pour atteindre 72 % pour les apprentis et 91 % pour les certificats de qualification professionnelle (CQP).

Les entreprises ont joué le jeu

Au-delà de ces statistiques, les entreprises ont aussi joué le jeu de la formation, avec 129 000 stagiaires formés et 8 000 formations certifiantes effectuées. Les 129 000 actions de formation financées ont représenté un budget de 93,8 millions d’euros. Près de 5 688 nouveaux contrats de professionnalisation ont été signés et 5 676 comptes personnels de formation ont été financés pour un montant de 19 millions d’euros. De plus, l’année 2018 a été la dernière du plan Compétences Emplois 2016-2018. Dans ce cadre, la GPEC a permis à l’Anfa d’établir 380 diagnostics pour un montant de 2,4 millions d’euros et d’accompagner 221 entreprises pour un budget de 1 million d’euros. Au-delà de ce travail, l’Anfa a formé 832 tuteurs et maîtres d’apprentissage, pour un investissement de 273 000 euros. L’Anfa a, par ailleurs, aidé 400 établissements d’enseignement, pour un montant de 71 millions d’euros. Le plan de transition énergétique a également permis à 47 d’entre eux d’acheter un véhicule électrique ou hybride et d’implanter des bornes de recharge pour préparer les futurs professionnels à travailler sur l’électrique. Enfin, l’Anfa prépare aussi l’avenir grâce à l’entrée en fonction du campus des services de l’automobile et de la mobilité installé à Guyancourt. Les trois CFA présents et le GNFA y forment déjà les jeunes et les salariés aux technologies et services de demain.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos