L’Eco Entretien en question à la Commission européenne

Publié le par

Agnès Evren, députée française au Parlement européen, a amené le sujet de l’Eco Entretien auprès de la Commission européenne. La réponse de cette institution sera importante pour l’avenir de ce label.

L’Eco Entretien en question à la Commission européenne

L’Eco Entretien poursuit son chemin au niveau européen. Ce label, animé par l’association du même nom, permettant de diagnostiquer le niveau d’émissions polluantes des moteurs a été conçu pour offrir un cadre technique standardisé aux professionnels de l’automobile. Après la mise en place de la méthode et des outils nécessaires, le déploiement de ce label est une étape cruciale pour la pérennisation de l’opération. Le renforcement du contrôle technique constitue un argument supplémentaire en faveur de l’Eco Entretien. En effet, ce dernier permet de connaitre l’état de son moteur avant le contrôle fatidique. Cependant, les opérations de prévention étant rarement effectuées par les automobilistes, l’Eco Entretien doit bénéficier d’un coup de pouce pour intéresser les conducteurs. Cette mise en avant pourrait venir de la Commission européenne, par l’intermédiaire de la députée Agnès Evren. Cette dernière, membre de la commission de l’environnement, a posé une question à la Commission européenne sur le principe de l’Eco Entretien.

Baisser les émissions du parc roulant

La députée a avancé comme argument la pertinence de l’Eco Entretien pour l’amélioration de la qualité de l’air en agissant sur le parc roulant. Agnès Evren a souligné que l’essentiel des mesures prises par l’Europe concernent seulement les véhicules neufs. Une solution comme l’Eco Entretien permet d’agir sur les 300 millions de véhicules déjà sur les routes de l’Union européenne. La députée a donc interrogé la Commission sur la manière dont elle compte réduire le niveau d’émissions de ce par cet sur la possibilité d’attribuer des financements aux initiatives existantes. Les réponses à ces questions pourraient donner un coup de boost à l’Eco Entretien. Il ne reste plus qu’à attendre une réponse écrite de la Commission…

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos