L’après-vente automobile en recul de 11,4 % à fin septembre 2020

Publié le par

Selon le baromètre CNPA-Solware, les professionnels de la mécanique ont vu leur chiffre d’affaires chuter de 10,7 % et de 15,2 % pour les spécialistes de la carrosserie.

© groupe Lempereur
© groupe Lempereur

Dans son dernier baromètre réalisé avec Solware*, le CNPA révèle que la maintenance-réparation automobile est en recul de 11,4 % à fin septembre 2020. Malgré une reprise importante en mai dernier à la sortie du confinement et pendant tout l’été, l’activité après-vente connaît un essoufflement.

La reprise de l’après-Covid retombe

Les professionnels le craignaient : la reprise constatée à la sortie du confinement est en train de retomber. La variation globale d’activité sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à 2019 reste bloquée à - 11,4 %, un chiffre identique à celui de la fin du mois d’août. C’est ce qui ressort des chiffres agrégés d’un panel de 1 133 ateliers de mécanique et 517 ateliers de carrosserie.

La baisse de l’activité carrosserie s’élève à - 15,2 % (- 16,3 % à fin août). Il s’agit toutefois d’une amélioration en trompe-l’œil. Cette dernière est davantage liée à l’amélioration du chiffre d’affaires en pièces qu’à celle de la main-d’œuvre qui est en baisse, ce qui traduit bien une forte chute de l’activité dès la mi-septembre dans les carrosseries (jusqu’à - 25/- 30 % dans certains secteurs), ce que confirment les professionnels et le niveau des commandes de peinture en baisse sensible.

L’activité mécanique suit la même courbe. En effet, la variation globale d’activité repart à la baisse, avec - 10,7 % par rapport à la fin août (- 10,5 %). La variation du chiffre d’affaires de la main-d’œuvre dans les ateliers ressort à - 11,1 % alors qu’elle s’était redressée à - 4,5 % à fin août.

« Bien évidemment le niveau d’activité des entreprises varie d’un format d’entreprise à un autre, précise le CNPA. Mais les tendances sont bien les mêmes et indiquent chez certains, au mieux une stabilité qui ne permet donc pas de rattraper le retard cumulé, et au pire un ralentissement ».

Le couvre-feu devrait continué à peser sur l’activité après-vente

Les mesures de restrictions de circulation liées au couvre-feu et la prolongation de l’arrêt de certaines activités, qui engendrent une baisse du kilométrage parcouru (évènementiel, location de véhicules, etc.), devraient continuer à peser sur les activités après-vente durant les prochains mois.

* Le panel du baromètre CNPA-Solware regroupe 1 133 ateliers de mécanique et 517 ateliers de carrosserie composés à 80 % d’agents de marques et 20 % de MRA. Les chiffres d’affaires prennent en considération les pièces, la main-d’œuvre et les autres articles divers.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos