L’eCall paneuropéen français passera par le GIE SNSA

Publié le par

La plateforme eCall mise en place par le GIE SNSA devrait entrer en fonction le 1er octobre prochain pour prendre en charge les appels d’urgence des véhicules équipés.

L’eCall paneuropéen français passera par le GIE SNSA

Les nouveaux types de véhicules légers devront être équipés en série de la technologie eCall paneuropéen à partir du 1er avril 2018. Au mois de septembre dernier, le syndicat national des sociétés d’assistance (SNSA) a proposé aux pouvoirs publics avec succès la création d’une plateforme commune de prise en charge des appels d’urgence. Un groupement d’intérêt économique a été mis en place pour gérer l’eCall paneuropéen. Le numéro de téléphone 112 recevra les appels avant de les rediriger vers les services appropriés selon leur motif. Le GIE SNSA estime à 30 000 le nombre d’appels à traiter lors de la première année (2018) pour monter à 150 000 en 2019 et 400 000 en 2020. Les sociétés d’assistance estiment à 10 % des appels les cas d’urgence, nécessitant l’intervention des services de secours. Actuellement, 2 % du parc roulant européen serait équipé d’un système d’appel d’urgence et les premiers véhicules équipés sont sortis en 2003. Pour mémoire, cet eCall paneuropéen reste distinct de ce qui est couramment appelé bCall (business Call). Ce dernier système concerne les services associés proposés par un constructeur, à l’image des deux boutons distincts présents à bord des Opel équipées d’OnStar.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos